Récit de notre passage éclair à Yangon, l’ancienne capitale du Myanmar.

Sur le papier Yangon (l’ancienne Rangoun) ne nous tente pas trop. Mais il se trouve que le monument le plus important du Myanmar s’y trouve alors on va bien y faire un saut. On arrive de Nay Pyi Daw en bus et l’arrêt est plutôt écarté de la ville. On se prépare déjà à négocier quand un Indien nous parle d’une navette qui va au centre ville. Un chauffeur de taxi tente bien de tirer l’un de nos sacs en prétextant que c’est faux mais l’Indien nous attend devant la navette en question en nous faisant de grands signes, dommage pour toi Joe (le taxi) ! Au final la navette est gratuite et passe à 900 mètres de notre hôtel, on en profite donc pour sauter du bus et 10 minutes plus tard nous voilà à notre hôtel sans avoir déboursé un sou, grâce à notre ami. Si vous voulez comprendre jusqu’où peut aller le karma indien, cliquez ici ! 😉

Retrouvez notre bilan et notre vidéo du Myanmar ici.

Découvrez toutes les infos concernant le visa birman et son obtention sur Visamundi.

Cet itinéraire a été créé à l’aide du site Le planificateur de voyages

La suite

À l’arrivée, notre hôtel nous annonce une erreur de leur part. On nous surclasse dans la suite à la place d’une simple chambre double. Déjà qu’on bénéficie d’une offre de 20 € au lieu de 50 de la part d’Agoda, voilà qu’on est reçus en grandes pompes. On a limite la larme à l’œil quand on découvre une belle salle de bain avec un bac à douche, une vitre de séparation et du carrelage de partout (oui, on sait. C’est juste une salle de bain normale, merci !)

Yangon

La pagode Shwedagon

La pagode Shwedagon, c’est l’un des monuments les plus visités au monde par les bouddhistes avec le parc de Lumbini et THE truc à voir au Myanmar (au milieu d’un paquet de trucs à ne pas louper dans ce merveilleux pays).

Comme d’habitude devant un site sacré, on doit enlever nos chaussures. Tout est beau et brillant, il y a même un mignon petit garçon qui nous propose un sac plastique pour qu’on transporte nos tongs. Un peu de bonté dans ce monde de brutes ça fait du bien de temps en temps. Ah ben non, la bonté ça sera pour un autre jour, il nous court après en criant “money, money”. On lui rend donc ses jolis sacs plastiques pour monter les marches qui mènent à la pagode.

On arrive en haut et là, c’est le pied. Imaginez une pagode de 99 mètres de haut recouverte de plaques d’or avec la vie de Bouddha gravée dessus, magnifique ! Tout brille autour, il y a plein de statues de Bouddhas, des temples et des cloches. Il y a même l’empreinte du pied de Bouddha, tellement grande qu’on dirait une fausse … 😀

La seule chose qui est dommage, contrairement à la réplique de Nay Pyi Daw, c’est qu’on ne puisse pas rentrer dans la pagode.

Yangon

Yangon

Yangon

Il y a des jumelles à disposition gratuitement tout autour pour voir de plus près les détails du sommet de la pagode et les innombrables clochettes dont le socle paraît tout petit vu d’ici mais mesure tout de même cinq mètres de haut.

Yangon

Empreinte de Bouddha. Il aurait refusé le rôle du T-rex dans Jurassic Park.

Yangon

Un Birman vient nous expliquer qu’il y a les jours de la semaine écrit devant certaines statues de Bouddha. Il faut aller verser de l’eau sur la statue devant laquelle il écrit le jour de notre naissance, ça porte chance et c’est important pour les Birmans. Au moment où il voit qu’on est sceptique, il nous sort son smartphone et une photo de Barack Obama en train de le faire, la grande classe. Fallait le dire tout de suite, si même Barack l’a fait bien sûr qu’on veut le faire !

Yangon

Yangon

Après l’heure de la prière vient l’heure de la sieste

Yangon

Le Bouddha couché de Chaukhtatgyi

Après Shwedagon, on file en direction du Bouddha couché de Chaukhtatgyi qui se trouve à deux kilomètres de là. On arrive devant l’entrée, il nous reste juste à traverser la rue quand un gars sort de nulle part. Il montre l’entrée du doigt et dit “Bouddha, Bouddha”. On fait signe que oui, c’est bien ça qu’on est venus voir et il se met à nous suivre. Maxime parie qu’il va nous demander du pognon tôt ou tard mais Gaëlle aime croire qu’il n’est qu’un bon samaritain de passage. Nous verrons bien !

On monte quelques marches après avoir pris soin d’enlever nos tongs, puis on arrive devant ce fameux Bouddha couché. Il est vraiment très beau et coloré (apparemment Bouddha aimait le vernis rose), il mesure près de 70 mètres de long. Les détails sont très impressionnants ! On fait le tour de la statue pendant que notre autoproclamé guide continue à nous répéter la même chose : “Bouddha, Bouddha”.

Yangon

Yangon

Sous ses pieds sont gravé les 108 états de Bouddha

Yangon

Yangon

Avant de partir on contemple les petites statues en or de Bouddha et on fait quelques photos en profitant du calme, il semblerait que Boudabouda (on pense que c’est son nom, ou son surnom) ait lâché l’affaire car on ne le voit plus. Erreur, il refait surface juste au moment de sortir. Le discours est toujours le même “Bouddha, Bouddha”, on ne fait même plus attention à lui.

Yangon

On redescend les marches quand un autre bonhomme sort de nulle part pour nous proposer d’aller voir un temple. On refuse poliment et on dit au revoir. C’est à ce moment là que Boudabouda (qui doit penser que sa mission est un franc succès après nous avoir indiqué 36 fois que la statue était bien celle de Bouddha) nous regarde droit dans les yeux et nous pointe du doigt chacun notre tour en disant “1000 Kyats, 1000 Kyats” (2 x 0,70 €). Bien entendu on refuse, il répond simplement “ok” et s’en va.

Après toutes ces incroyables péripéties, il est temps de rentrer à l’hôtel. Le lendemain un bus nous attend pour Mawlamyine, notre avant dernière étape du Myanmar.

Et Yangon dans tout ça ?

On peut être francs deux minutes ? Yangon c’est moche, très moche même. En mode façades décrépies et vieux quartier colonial abandonné, les trottoirs sont dans un état catastrophique, jonchés de trous. On n’a pas trop apprécié la ville, il vaut mieux y passer une journée pour voir les monuments et passer plus de temps dans d’autres villes du Myanmar qui valent plus le détour. Mais quand on voit l’état de Yangon, la ville la plus peuplée du Myanmar, après être passés par Nay Pyi Daw où tout est beau et entretenu, on sait comment est utilisé l’argent dans ce pays.

Yangon

Marchez sur nos pas !

1 € = 1462 Kyats (MMK)

Où dormir à Yangon :

  • Kaung Lay Inn, 29280 MMK (20 €) la chambre double avec petit déjeuner. On a été surclassé alors qu’on avait déjà une super réduction Agoda. L’hôtel est tout en bois, les chambres très belles et le petit déjeuner parfait.

Tarifs des transports :

  • Bus Nay Pyi Daw – Yangon : 6 heures. 6200 MMK/personne (4,30 €).

Tarifs des visites :

  • Pagode Shwedagon : 8000 MMK/personne (5,50 €)
  • Bouddha couché de Chaukhtatgyi : Gratuit.

Retrouvez notre bilan et notre vidéo du Myanmar ici.


Si tu trouves que cet article est meilleur que les épinards de la cantoche, dis-le en commentaire et partage-le sur les réseaux sociaux !

Soutiens Universlemonde en aimant la page Facebook et en me suivant sur Instagram !

Merci 🙂


Tu as ri à gorge déployée et trouvé des bons plans mais pas de photo de moi tout nu et tu veux que ça continue ?

Abonne-toi à ma newsletter en inscrivant ton adresse email ci-dessous :

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *