Newsletter

Abonnez-vous pour ne rien louper de nos articles, vidéos, bons plans et conseils voyage !

4 astuces pour réussir à ne rien faire sur l’île de Langkawi

L’Île de Langkawi, en Malaisie : Récit d’un presque voyage.

Tu prévois d’aller sur l’île de Langkawi mais tu aimes ne rien faire ? Tu procrastines souvent et s’il y avait une coupe du monde de l’indolence tu aurais plusieurs étoiles sur ton maillot de flemmard ? Dès mon arrivée, j’ai focalisé mes efforts sur des petites combines qui m’ont permis de ne strictement rien faire. Dans cet article, retrouve quatre astuces imparables pour totalement, littéralement, inéluctablement ne rien foutre sur l’île de Langkawi !

Attention : De la mauvaise foi s’est malencontreusement glissée dans cet article. Toute l’équipe d’Universlemonde te présente ses excuses pour la gêne occasionnée.

Pour découvrir une ville avec un nom atypique, clique sur Ipoh.

L’île de Langkawi

D’abord, pour mettre ton wagon sur les bons rails de l’apathie, voici ton terrain de non-jeu : Langkawi est une île de 27 km par 22 km (j’improvise parce que j’avais pas mon mètre sur moi) située au Nord-Ouest de la Malaisie, près de la frontière thaïlandaise. C’est une île où il y a beaucoup d’activités à faire et la dernière fois qu’un mec s’est ennuyé sur Langkawi c’était en 1993 alors reste attentif dans ton attention !

1 – Faire en sorte de ne pas rencontrer trop de gens

Afin de séjourner dans des conditions optimales de nonchalance, tu n’as pas le droit à l’erreur. Imagine un lieu où tu rencontres des tas de gens sympas dès la première soirée. Je sais, penser à la satisfaction d’un voyageur qui part boire un verre avec de nouveaux amis emplis d’enthousiasme fait froid dans le dos.

Mon auberge est parfaite puisque le dortoir n’en est pas réellement un. Ce sont des lits individuels séparés par des cloisons pour que chacun puisse jouir de son intimité. En plus de ça, je suis entouré de Russes venus pour la coupe du monde de buvage-de-vodka-pas-chère-sur-plage-en-plein-aprem. Et puis ils ne parlent que russe et moi français et anglais, on était vraiment faits pour ne pas se rencontrer.

Tout est réuni pour qu’aucune amabilité ne soit échangée entre nous, parfait !

Attention, j’ai bien failli entrer en communication avec certaines personnes parce que parfois j’oubliais de ne pas sourire. Un visage trop enjoué peut très vite te faire rencontrer quelqu’un qui connaît quelqu’un qui connaît quelqu’un. Puis c’est la dégringolade du bonheur et de l’amitié nouvelle alors reste concentré !

Voici le parfait exemple de l’attitude à adopter sur Langkawi !

2 – Choisir le lit avec la moustiquaire trouée

Là, c’est ma botte secrète mais je dois avouer que j’ai eu un peu de chance. Car au premier abord toutes les moustiquaires pliées se ressemblent (c’est un filet quoi). Mais j’ai quand même le nez creux quand je demande à changer de chambre parce que la mienne donne directement sur la porte d’entrée. Quand j’installe la moustiquaire autour de mon nouveau lit, avant de dormir, je constate qu’elle est non seulement trop petite mais en plus trouée de partout.

C’est là qu’interviennent les moustiques qui se prennent pour les avions Zéros de l’Empire du Japon et me confondent avec Pearl Harbor. Je passe la nuit à tenter de tuer des ennemis que je ne vois pas et je me réveille le matin avec le corps criblé de boutons et un œil complètement fermé à cause d’une paupière gonflée.

Reconstitution de la scène de crime

Comme j’ai la paupière toute gonflée, je pense que le coupable est une araignée tandis que le gérant me dit que c’est un moustique. Ok, c’est son pays. Il a peut-être raison. Mais j’aimerais bien voir la taille du moustique en question parce que je suis sûr qu’on distingue ses biceps et chacun de ses abdos !

D’ailleurs, on parle des migrants mais quand est-ce qu’on renvoie les moustiques chez eux, à Mosquitopia, une bonne fois pour toutes ??

Le deuxième jour, je peux enfin ouvrir l’œil droit !

Le plan se déroule encore mieux que je l’imaginais. Avec un œil en moins, les rencontres seront plus difficiles et les activités restreintes. Soit prêt à donner physiquement de ta personne en cas de besoin. On parle quand même de la non-visite d’une île avec potentiellement de la nature et des jolies plages pas loin, je te rappelle !

3 – Adopter un nouveau rythme quotidien : Resto/gastro/chasse d’eau

Le deuxième jour, j’ai bien cru que j’allais devoir sortir pour visiter Langkawi après une nuit plutôt tranquille dorloté dans une vraie moustiquaire. Heureusement, j’ai souvent du flair et de bonnes idées. Je me presse donc d’aller tester le restaurant de l’auberge. Pourquoi ne pas continuer à faire confiance à cette auberge où se déroule à merveille mon plan avec accrocs ?!

Après mon repas, je prends la direction des toilettes ou je passe une grosse partie de ma journée par intermittences. N’hésite pas à venir le tester dès le premier jour, ça t’évitera de devoir te défigurer pour prétexter ton inaction !

Le soir, j’ai quand même la faiblesse d’aller immortaliser le coucher de soleil sur la plage de Pantai Cenang.

Langkawi

Si tu as de la peine pour moi, pense à ces gens qui sont obligés de le voir tous les soirs !

4 – Trouver la plage idéale

Après un repos bien mérité et une deuxième nuit sans tracas, je craque. J’ai envie de visiter l’île ! Je loue donc un scooter avec la ferme intention de faillir à ma tâche, de refuser ce graal de l’inertie qui me tend maintenant les bras. Et puis, ça me vient comme ça, un éclair de génie : Je roule jusqu’à la plage de Tanjun Rhu où je me pose avec un livre pour ne rien faire de la journée.

Langkawi

Si tu sens que ton but t’échappes, si tu penses vouloir faire des choses ou pire ! Si l’envie de visiter des endroits t’assaille, respire et réfléchis. La solution n’est pas loin. Ainsi j’ai réussi à finir en semi léthargie sur une étendue de sable quasiment déserte.

Langkawi

Quand je tente une sortie avec ma paupière déformée, le premier jour

L’île de Langkawi

Tu viens de découvrir mes quatre astuces pour échouer à coup sûr ta visite de Langkawi. Cette liste n’est bien évidemment pas exhaustive puisque j’aurais pu suggérer de se casser un membre, de mettre une claque derrière la tête d’un flic ou carrément de ne pas y aller. Si tu as d’autres propositions pour aider des voyageurs dans le besoin à ne pas visiter l’île de Langkawi, n’hésites pas à les écrire en commentaire.

Si toutefois tu as (vraiment) envie de visite langkawi, je te conseille de regarder la vidéo de la Déglingo Tim, ci-dessous.

Marche sur mes pas !

1 € = 4,50 Ringgits malaisiens (MYR)

1 € = 33,60 Bahts thaïlandais (THB)

Où dormir à Langkawi :

  • RL Budget Rooms : 18 MYR (4 €) la nuit dans un lit simple avec cloisons. Situé à Pantai Cenang.

Où manger à Langkawi :

  • Tomato Nasi kandar : Un indien bon et pas cher.
  • Rainbow Café : En face de l’auberge. Ils auraient mieux fait de le mettre en face des toilettes (ahah) (ahah).
  • Coconut King : Pour le petit déjeuner.
  • Night Market : Stands de street food ouverts tous les jeudis soirs.

Les visites :

  • Cascade Durian Peranguin : 2 MYR/p (0,40 €).
  • Parking Seven wtaerfalls : 2 MYR/voiture, 1 MYR/scooter.

Les transports :

  • Bus Ipoh Kuala Perlis : 30 MYR/p (6,60 €), 5 heures de route. Billet à prendre au Terminal Amanjaya.
  • Ferry Kuala Perlis – Langkawi : 18 MYR (4 €), 1h30 de trajet.
  • Taxi Port – Pantai Cenang : 26 MYR (5, 80 €), 20 minutes de route.
  • Location de scooter : 25 MYR (5,50 €) pour 12h ou 30 MYR (6,60 €) pour 24h. 4,50 MYR le plein (1 €).

Se rendre à Koh Lipe depuis Langkawi :

  • Ferry Langkawi – Koh Lipe : 115 MYR (25,50 €) avec l’hôtel (pick up inclus) ou 118 MYR (26,20) directement au port (sans pick up). 1h30 de trajet.
  • Entrée du parc national de Koh Lipe : 200 THB (6 €) pour 5 jours. Changer des ringgits en bahts thaïlandais sur Langkawi.
  • Visa Thaïlande : Exemption de visa de 30 jours pour les Français. Les douaniers gardent les passeports de tous les passagers durant la traversée.

Si tu trouves que cet article est meilleur que les épinards de la cantoche, dis-le en commentaire et partage-le sur les réseaux sociaux !

Soutiens Universlemonde en aimant la page Facebook et en me suivant sur Instagram !

Merci 🙂


Tu as ri à gorge déployée et trouvé des bons plans mais pas de photo de moi tout nu et tu veux que ça continue ?

Abonne-toi à ma newsletter en inscrivant ton adresse email ci-dessous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *