Newsletter

Abonnez-vous pour ne rien louper de nos articles, vidéos, bons plans et conseils voyage !

Melting pot à Malacca

On a passé 3 jours à Malacca, appelée aussi Melaka.

Après avoir remporté haut la main la coupe du monde de sieste-sur-hamac-en-bord-de-plage-déserte sur l’île de Pangkor, on met le cap sur Malacca. Une ville à deux heures de Singapour, où il semblerait que l’herbe soit plus verte que la tronche de Hulk après lui avoir piqué son goûter. Alors nous on va voir si c’est vrai.

Retrouvez notre bilan et notre vidéo de la Malaisie ici.

Malacca la pluriculturelle

Malacca a été colonisée successivement par les portugais, les hollandais et les anglais. Avec le temps, sont venus mettre leur grain de sel les chinois (qui sont de partout), les indiens (qui sont de partout #2), Les musulmans, les bouddhistes et les chrétiens dans une ville à taille humaine qui se visite facilement à pieds. Ça fait beaucoup de personnes différentes dans un tout petit centre-ville classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2008, avec nous au milieu.

Le tandoori des champions

On vous raconte d’abord le Malaccathon. Parce que quand on fait Lumut – Malacca, en 11 heures de bus au lieu de 6 parce qu’on traverse finalement tout le pays au lieu de faire d’une traite les 250 petits kilomètres qui séparent les deux villes, chez nous ça s’appelle un marathon. Voilà. On voulait que vous le sachiez.

Notre arrivée à Malacca

Après avoir trouvé un logement tout près du centre, on file au resto indien du coin, réputé dans les guides pour être le meilleur de Malaisie. En tant qu’amoureux de la cuisine indienne, on se devait d’aller vérifier si c’était pas un coup de pub ! Résultat : Un très bon poulet tandoori, même si ceux d’Inde sont inégalables et nous manquent énormément.

Malacca

Malacca

Le poulet tandoori est une recette de poulet mariné et cuit au four (le tandoor est un énorme four en terre cuite). Pour un indien c’est très très important, un peu comme la raclette pour un savoyard, les flammekuches pour les alsaciens (coucou les p’tits choux) ou le vin pour Gérard Depardieu.

Malacca

Panoramix, ses débuts.

The Dutch Square : La Place Rouge

La Place Rouge était vide disait Gilbert Bécaud. On voit bien qu’il avait jamais mis un orteil à Malacca !

La Place Rouge de Malacca ou The Dutch Square n’est JAMAIS vide. C’est la place centrale et inévitable de la ville, qui comporte des musées, une église, une fontaine, une horloge et d’autres bâtiments de couleur rouge. L’attraction du coin, se sont les rickshaws de toutes couleurs plus kitschs les uns que les autres.

Malacca

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

La faute aux singaporiens qui viennent par centaines visiter la ville chaque jour, surtout le week-end lorsque le marché envahit Jonker Street, la rue principale de Chinatown. C’est par là qu’on commence la visite de la ville, des boutiques, du monde, des resto, des boutiques, puis des boutiques et encore du monde. Voilà, vous venez de traverser Jonker Street avec nous.

Malacca

Malacca

Étonnamment il n’y a pas un chat aux alentours alors que Jonker Street est bondée, les rues sont mêmes plutôt calmes et tranquilles. Il y a des mosquées, des temples chinois et hindous un peu partout pour les amateurs, nous on décide de remonter la rivière à pieds pour observer son calme et admirer les fresques dessinées sur les murs de la ville.

Malacca

Malacca

Malacca

Malacca

On entame notre marche quand arrive un indien qui se met à parler en espagnol à Max. Max lui répond en espagnol qu’on n’est pas espagnol, dérouté il essaye le Portugal. On lui dit que c’est toujours pas ça, alors il essaye le Liban, l’Iran, l’Égypte (apparemment la tête de Max stimule son imagination), on finit par lui dire qu’on est français par peur de voir le Togo ou le Japon arriver dans la bataille. Il s’appelle Rao, on sympathise bien, donc on part marcher ensemble avec un indien dans la ville (auteur c’est un métier les gars !).

Malacca

L’heure de la sieste

Malacca

La balade est très plaisante, on est totalement seuls. Rao s’improvise botaniste pour nous expliquer quelles plantes on croise, puis on passe devant la Villa Sentosa, une maison typiquement malaise que l’on peut visiter gratuitement. Sur le chemin, on constate le contraste énorme entre une rive aux petites maisons authentiques et l’autre où les buildings poussent comme des champignons. Après plus d’une heure de marche, on retourne en direction de la ville où Rao nous invite à boire un verre avant de rentrer chez lui en moto. Une rencontre comme on les aime, imprévue et faite le plus naturellement du monde.

Malacca

Merdeka signifie “liberté” en bahasa

Malacca

Masjid Selat ou Straits Mosque

La mosquée (masjid en arabe) Selat est située sur l’île de Malacca, elle est à voir au coucher de soleil qui tombe juste derrière elle pour nous offrir un spectacle unique au moment de la prière.

Malacca

Elle est située à 4 km environ du centre-ville. On était partis pour louer des vélos mais on s’est mis à marcher puis on ne s’est plus arrêtés jusqu’à la mosquée. Ça fait une belle balade, mais l’île est pleine de bâtiments en constructions donc un peu vide à part aux alentours du lieu saint.

Malacca

Malacca

La mosquée est grandiose et justifie à elle seule un passage par Malacca

Le Wesak Day

Le dernier jour ne se passe pas tout à fait comme prévu. On visite d’abord le centre-ville sous le soleil, très propre et rempli de musées et de mémoriaux pour raconter l’histoire du pays et de la ville, puis on projette de grimper sur la colline qui surplombe la ville. En plus on est lundi, tous les touristes sont retournés au boulot à Singapour-les-Bains donc la ville est à nous. Une fin de phrase qu’on est très peu à pouvoir prononcer, à moins de jouer dans un western ou d’habiter en Patagonie !

Malacca

Malacca

Mémorial de l’indépendance de la Malaisie

Et c’est à ce moment-là qu’on décide d’aller siffler là-haut sur la colline pour apprécier le point de vue sur la ville.

Et c’est à ce moment-là que le soleil décide d’aller voir ailleurs si on y est et que les nuages se la ramènent avec de la pluie sans qu’on leur ait demandé quoi que ce soit.

On passe donc toute la fin d’après-midi à l’auberge, déçus de ne pas pouvoir profiter de notre dernière journée à Malacca.

Donc là c’est quartier libre, certain en profitent pour faire le sieste quand d’autres s’occupent comme ils peuvent …

Malacca

Heureusement, contre toute attente et sans crier gare, le gérant vient nous prévenir d’un truc super important : Aujourd’hui c’est l’anniversaire de Bouddha et toute la ville est invitée !

C’est le Wesak Day (prononcez vezak) mais retenez pas forcément la date parce que ça change tous les ans. En fait Bouddha c’est un mec qui décide du jour de son anniversaire, le rêve d’à peu près 100 % d’entre nous quoi. On apprendra après que la date se décide en fonction de la Lune.

Pour le Wesak Day, on a juste à se mettre devant notre auberge, car toute la ville va défiler dans la rue principale qui mène à la Place Rouge. La communauté bouddhiste de Malacca a confectionné des déguisements, des statues de Bouddha sur des chars pour défiler et toutes les autres communautés et écoles de la ville vont leur emboîter le pas pendant plus d’une heure.

Malacca

Malacca

Malacca

Dans chaque anniversaire, un gars essaye de se faire remarquer. Est-ce qu’on vient en licorne, nous ??

Les gens viennent tous vers nous pour nous donner des offrandes en criant “Happy Wesak Day ! Happy Wesak Day !”. On n’est pas invités pour l’ouverture des cadeaux, mais on apprécie bien le défilé plein de joie et de bonne humeur des locaux, on est bénis par des moines qui nous jette de l’eau et en prime on récupère une tonne de bonbons et même du riz.

La moitié que Max n’a pas touchée pendant le défilé …

Meltin pot à Malacca

Malacca nous a plu par la diversité de ses héritages et la mosquée nous a bluffés. Les différentes ethnies et religions présentes en font une ville vivante et attrayante et puis on peut y manger de tout et à tous les coins de rue. Allez-y, vous nous raconterez. Et si un jour vous êtes à Malacca sous la pluie n’oubliez pas, comme disaient les Kennedy, qu’il faut jamais se laisser abattre car c’est peut être l’anniversaire de Bouddha ! On n’est pas sûrs de la vérité historique de la citation et ça n’a aucun rapport mais ça fait toujours du bien d’en placer une. L’héritage du melting pot présent à Malacca lui donne une identité et un parfum particuliers, la visiter lors d’un premier séjour en Malaisie est quasiment obligatoire.

En exclu : L’entrée de Bouddha dans la salle des fêtes.

Marchez sur nos pas !

1 € = 4,65 Ringgits malais (MYR)

Où dormir à Malacca :

The Dutch Guesthouse, 50 MYR (10,50 €) la chambre double avec salle de bain commune. Idéalement placée, la chambre est propre et cosy mais ça suffit amplement, selon nous. Les salles de bains sont fournies en gel douche, shampoing, lessive et de l’eau fraîche, chaude, du café et des biscuits sont à disposition.

Où manger à Malacca :

Pak Putra Tandoori, un très bon resto indien et pakistanais à prix tout doux. Fermé le lundi

Satay House, près de Jonker Street. Un resto en mode food court prisé des singaporiens pour les fameuses brochettes de viande à la sauce satay indonésienne et d’autres plats asiatiques habituels.

Selvam Banana Leaf, un authentique indien servant les riz aux légumes sur feuilles de bananiers typiques du Sud de l’Inde.

Famosa Chicken Rice Ball, la spécialité de la ville. On n’a pas trouvé les boules riz parfumées au poulet sensationnelles mais c’est pas mauvais non plus, juste à tester. L’enseigne possède 4 restaurants à Malacca.

River Song Residence, pour manger thaï au bord de l’eau.

Les transports :

Bus Lumut – Seremban, 33,50 MYR/p (7,20 €), 7 heures de route.

Bus Seremban – Malacca, 7,50 MYR/p (1,60 €), 1h30 de route. Un départ/heure.

Se rendre au centre-ville de Malacca depuis la gare de Malacca Sentral :

– En taxi pour 20 MYR (4,30 €), 10 minutes.
– En bus avec le n°17 pour 2 MYR/p (0,45 €), il passe toutes les 30/40 minutes et le trajet dure 25 minutes. L’arrêt dans le centre est situé devant la galerie d’art, à Dutch Square.

Retrouvez notre bilan et notre vidéo de la Malaisie ici.

Vous avez des questions, d’autres informations, une expérience dans le domaine ou juste besoin de parler ?

N’hésitez pas à commenter ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Universlemonde Universlemonde
Menu