Newsletter

Abonnez-vous pour ne rien louper de nos articles, vidéos, bons plans et conseils voyage !

Vivre au rythme de l’éléphant à Koh Chang

Nous avons passé 4 jours sur Koh Chang, l’île de l’éléphant.

Après notre cuisant échec dû aux inondations sur Koh Tao, on persiste en retournant sur une île mais en ayant cette fois le projet très abouti de ne rien faire à part manger, boire et se baigner. Pour vivre au rythme paisible du pachyderme en Thaïlande, pays connu pour ses fêtes insulaires, il faut bien choisir son île. En allant sur Koh Chang, qui signifie littéralement “l’île de l’éléphant” du fait de sa forme, on espère ne pas se tromper …

Retrouvez notre bilan et notre vidéo de la Thaïlande ici.

Koh Chang

Koh Chang

La météo des plages

White Sand Beach

Nous voilà donc sur Koh Chang, dans l’optique de ne rien faire. Nos seuls “efforts physiques” du séjour auront lieu le plus souvent lors des repas.

La première plage, White Sand Beach, réputée pour son sable blanc, manque cruellement … de sable. Du sable il y en a, et il est blanc, mais les hôtels/restaurants sont installés tout le long. On doit donc se contenter d’une bande de sable épaisse comme une tranche de saucisson (oui, après 5 mois hors de France le saucisson devient même une unité de mesure). Comme à Nha Trang, au Vietnam, l’alphabet cyrillique est de partout en l’honneur de nos amis Russes présents en nombre. Les dos écarlates s’étalent sur le sable chaud au milieu des canettes de bière vides, “l’armée rouge” tient le siège.

Koh Chang

Koh Chang

Nos seconds touristes préférés (après les Chinois, bien évidemment) ont investi la plage mais ont laissé un coin vide, face à un restaurant qui n’ouvre qu’à partir de 17h. On plante donc le drapeau français sur ce petit morceau de plage, s’en suit baignade, bronzette et lecture sous un soleil luisant. L’eau est belle, chaude et on a pied loin.

Koh Chang

Koh Chang

Khlong Prao Beach

On tente cette plage parce qu’on lit de bons avis la concernant. Après y être passés, on pense que ceux qui l’ont décrite comme grande sont soit les gérants d’un des restaurants qui bordent la plage (dans ce cas-là c’est pas gentil), soit des liliputiens (dans ce cas-là mea culpa).

Koh Chang

Collection “tour du monde” printemps/été 2017 : Ci-dessus le sac de plage “Mappemonde”, ci-dessous la salade de fruits.

Koh Chang

L’eau est toujours aussi belle et on prend un vrai bain d’eau chaude mais la plage est toute petite et pleine de cailloux dans l’eau. On réussi quand même à trouver un coin tranquille en marchant en direction du Nord.

Kae Bai Beach

Voilà la fameuse plage qu’on attendait. On y est allés en scooter, pour la trouver il faut tourner au Kae Bai Resort. La plage est privée mais seulement fermée au public de 18h à 9h du matin. Là vous vous demandez certainement pourquoi faire une plage privée si c’est pour qu’elle soit privée seulement la nuit, et bien la seule réponse qu’on a trouvé est qu’on s’en fout tant qu’on peut y accéder. On peut même garer le scooter à l’ombre et gratuitement, le Bouddha des plages (le collègue Asiatique de notre petit Jésus) a donc entendu nos prières (il évite depuis 5 mois celles où on demande de trouver du fromage, du vrai, alors il nous devait au moins ça) et nous invite à profiter de cette jolie plage presque désertée par les touristes.

Koh Chang

Koh Chang

Koh Chang

C’est sur cette plage que les mahouts emmènent leurs éléphants et éléphanteaux d’un des parcs de l’île pour se baigner avec des touristes.

Il y a également Lonely Beach mais nous n’avons pas été la voir, car comme son nom ne l’indique pas c’est la plage des fêtards.

Que faire à Koh Chang

On vous a expliqué comment ne rien faire à Koh Chang (on espère que vous avez pris des notes) mais la troisième plus grande île de Thaïlande a beaucoup d’activités à proposer. Il y a bien sûr les classiques comme le kayak, la plongée et le snorkeling (pour lequel il est nécessaire de prendre un bateau) mais aussi les treks (guide obligatoire) dans la jungle pour découvrir une faune et une flore encore sauvages et quelques chutes d’eau (toutes payantes à 200 THB/p – 5,40 €).

Au rayon des animaux, des éléphants et singes sauvages voleurs de rétros de scooter se baladent un peu partout sur l’île, des panneaux indiquent que des éléphants et/ou êtres humains pourraient traverser la route. Attention aux seconds, ils sont imprévisibles !

Koh Chang

Koh Chang

Koh Chang

Koh Chang

On a visité le village de pêcheurs de Bang Bao, tout au Sud mais à part une succession de magasins de souvenirs et de restaurants de fruits de mer on n’y a pas vu beaucoup de pêcheurs. Le village est quand même sympa à visiter (pour info, “sympa” ça veut dire que c’était bien mais que si vous loupez ça c’est pas grave non plus).

Koh Chang

Koh Chang

Pour les amateurs de couchers de soleil, ils peuvent être admirés depuis plusieurs points de vue, comme celui de Kae Bai et ceux au Sud ou au Nord de White Sand Beach (maps.me est votre ami)

Koh Chang

Pour les amateurs de lever de soleil, c’est pas la bonne adresse ! Il n’y a aucun hôtel ni aucune plage à l’Est, partie de l’île encore sauvage où il y a beaucoup de mangrove. Il y a quand même une route qui y va, attention l’île est très vallonnée !

Koh Chang

L’île de Koh Chang est pratique, car c’est l’île la plus proche de Bangkok et l’une des moins chères de Thaïlande. On peut aussi bien s’y reposer que faire la fête ou des treks dans la jungle. On a apprécié le séjour même si ses plages ne resterons pas gravées à jamais dans nos mémoires. Toute proportion gardée, on n’est pas à La Grande Motte non plus ! 😉

Koh Chang

Marchez sur nos pas !

1 € = 37 Bahts thaïlandais (THB)

Où dormir à Koh Chang :

  • Koh Chang Hut, au Sud de White Sand Beach : 500 THB (13,50 €) le mini bengalow, lit double avec eau chaude et Wifi (pas terrible cependant). Très bien et à 5 minutes à pieds de White Sand Beach.

Koh Chang

Koh Chang

Où manger à Koh Chang :

  • Makham, cuisine thaï pas chère et proche de notre hôtel.
  • Boogie Chicken, vers White Sand Beach, très bon poulet rôti.
  • Le Street Food Market ouvert à partir de 18h30, dans la rue qui longe White Sand Beach. De tout, très bon et pas cher, comme d’habitude en Thaïlande. On y a mangé tous les soirs.

Se rendre sur Koh Chang depuis Bangkok :

  • Bus Bangkok Ekkamai – Trat : Durée : 5h30. Prix : 230 THB/p (6,20 €). Un bus par heure à partir de 7h.
  • Tuk tuk collectif Trat – Laem Ngop : 80 THB/p (2,15 €) pour 20 km.
  • Ferry Laem Ngop – Center Point : Durée : 40 mn. Prix : 80 THB/p (2,15 €) l’aller ou 150 THB/p (4 €) l’aller/retour. Un ferry par heure à partir de 6h dans les deux sens.

Se déplacer sur Koh Chang :

  • En général, 50 THB/p (5,40 €) avec les tuk tuk collectifs. Mais soyez clair dès le début, ils ont tendance à faire gonfler la note.
  • Scooter Automatique 125 200 THB (5,40 €) la journée. Essence : 35/40 THB/L (1€).

Pour retourner sur Bangkok (environ 5h30 de route) :

  • Trat – Ekkamai : 230 THB/p (6,20 €). Un bus par heure à partir de 7h30
  • Trat – Mochit : 238 THB/p (6,40 €). Heure de départ 9h30, 11h ou 14h30. Ou mini bus pour 270 THB/p (7,30 €).
  • Le mini bus est normalement plus rapide sauf quand votre chauffeur passe son temps à faire des détours pour livrer des coqs de combat ! <3

Retrouvez notre bilan et notre vidéo de la Thaïlande ici.

Vous avez des questions, d’autres informations, une expérience dans le domaine ou juste besoin de parler ?

N’hésitez pas à commenter ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *