Newsletter

Abonnez-vous pour ne rien louper de nos articles, vidéos, bons plans et conseils voyage !

Bilan : 2 semaines au Népal

Bilan de nos 2 semaines au Népal.

Retrouvez la vidéo du Népal en fin d’article.

Vous avez déjà croisé ces gars ? Ceux qui disent “on part au Népal” et vous savez que leur séjour ressemblera à un Vertical Limit un chouia plus soft. Sacs au dos, Chaussures crantées aux pieds et piolet au ceinturon face à 8000 mètres même pas peur. Ben nous on n’est pas eux. On est les autres. Ceux qui n’ont qu’un post it en guise de CV de montagnard sur lequel il est écrit “balade en raquette en 2014” et “tartiflette au chalet de Jean-Pierre et Monique” (toute ressemblance avec des personnes ayant réellement existées etc etc …). Du coup on est allés au Népal où on est devenus des “presque-warriors” en trekking. Allez on fait le bilan !

Cet itinéraire a été créé à l’aide du site Le planificateur de voyages

Welcome sir !

Le Népal est connu pour son hospitalité. On ne pensait pas à ce point là. Ça va tellement loin qu’on se demande s’il n’y a pas une loi en vigueur qui stipule que chaque étranger doit être bien traité. Partout où l’on va, on dirait qu’on fait partie de la famille et qu’on rentre de voyage.

On avait lu quelque part qu’au Népal il n’y a pas de touristes, que des invités. C’est exactement comme ça que l’on s’est sentis pendant 2 semaines, partout où nous étions.

On nous offre un thé de bienvenue, on nous interdit de porter nos bagages et le personnel se plie en 4 pour nous aider. On a même vu le patron de l’hôtel à Pokhara passer des coups de téléphone tout un après-midi pour nous aider à envoyer un colis. Doucement les gars, c’est que nous ! 😀

Ils font même les petits dèj’ à emporter !

Les hébergements

Nous sommes tombés sur des rapports qualité/prix très intéressants, à chaque fois à 11€ la chambre double avec petit déjeuner. Ajoutez à cela le service toujours impeccable et votre séjour prend une autre dimension. 😉

Durant le trek, on a tout eu : De la guesthouse top avec une salle de bain par étage et toilettes occidentales hommes et femmes à la guesthouse très rudimentaire (euphémisme) avec dans la chambre un bout de placo en guise d’unique séparation avec l’extérieur et une douche/toilette qui communique avec la salle de vie commune des locaux. Choisissez bien, vous pouvez facilement atterrir chez Jacquouille !

Qu’est-ce donc cela ? WiFi ?

Les transports

Le bus se prend directement sur la route, il n’y a pas d’arrêt. Un signe de la main et le bus s’arrête. De la même manière, on descend quand on veut. Un employé reste au niveau de la porte du bus pendant tout le trajet et siffle pour les montées et/ou descentes. Un coup de sifflet le chauffeur s’arrête, 2 coups de sifflet il repart. Tout simplement. Mention spéciale aux chauffeurs qui conduisent leurs bus des années 80 en montagne, au bord des falaises, comme on roule tout seul sur une 4 voies en France avec une voiture neuve …

L’éléphant bleu népalais c’est pas encore ça !

Insolite

Les coupures de courant sont fréquentes. Du coup, dans les hôtels, il n’est pas rare de voir 2 ampoules au plafond dont une reliée au générateur de secours.

À l’entrée des écoles, il y a une étoile de David avec un livre au milieu. L’étoile à 6 branches est en fait le symbole de l’enseignement au Népal. Ce n’était donc pas une école juive tout là-haut dans la montagne.

Attention, ici les vaches sont sacrées ! Percutez-en une dans la rue et vous irez direct en prison sans passer par la case départ. Ah la vache

 Il est malpoli de dire non, il vaut mieux dire peut-être. Et quand on ne sait pas ça, au bout d’un moment on laisse tomber. On part quand on en a marre de poser la question. 🙂

Les enfants crient dans les bus, par les fenêtres. Pas d’inquiétude, ce sont seulement des cris de joie. On ne sait pas pourquoi, peut-être qu’ils sont juste heureux de prendre le bus.

Le Népal n’est pas réputé que pour ses treks, il est aussi connu comme havre de paix depuis les années 70/80 pour les hippies. Et en général quand on parle de népalaise, c’est pas de la bière. On en a vu beaucoup perdus dans une faille spatio-temporelle et semblant vivre dans l’oisiveté la plus totale.

Dans tout le pays, le service est très particulier, car très lent. Mais teeellement lent. Même pour des trucs simples. Genre 45 minutes d’attente pour des pâtes au fromages. POUR DES PÂTES ET DU FROMAGE. Et on est deux dans la salle. Imaginez la panique à bord si on demande un bœuf bourguignon. On aurait le temps de faire un trek entre la commande et l’arrivée du plat ! Les menus sont très variés et complets. Problème : Ils n’ont pas la moitié des plats proposés ou alors ils disent que ça prend trop de temps. Du coup à la fin, on demandait directement ce qu’il y avait de dispo sur la carte.

Notre désormais traditionnelle photo des toilettes …

Les chiffres

On a encore beaucoup marché, mais on ne sait pas combien de km. On a dû réinitialiser le téléphone et toutes les données de l’application ont été perdues.  Mais d’après nos recherches notre trek fait environ 50 km. Pour le reste, on a :

  • Pris 3 bus qui se prenaient eux-mêmes pour des 4×4
  • Fait tourné le compteur de 4 taxis et 1 rickshaw
  • Compté au moins 4 guides au m² à Katmandou
  • Vu environ 73 ânes monter 4 par 4 les marches qu’on arrivait à peine à descendre
  • Dormi dans 2 hôtels
  • Tremblé de froid dans 4 guesthouses lors de notre trek
  • Dormi d’un seul œil dans 1 guesthouse à Lumbini à cause des chacals (et pas des chacaux !)

Initialement nous avions prévu de dépenser 27 €/jour/personne soit 756 €, trek compris. Au total, nous avons dépensé 742 €. Nous sommes donc bénéficiaires de 14 € sur ces 2 semaines. Comme dirait Booba (hommage à la chanson française): “Qu’est-ce j’vais faire de tout cet oseille ?”

Un bilan trompeur sur le coût réel de la vie au Népal puisque nous avons inclus dedans les 390 € de notre trek.

Shopping & visites : Le trek, la visite du lieu de naissance de Bouddha et quelques souvenirs.

Nourriture & eau : Tout ce qui se mange et qui se boit ! Comptez en moyenne entre 3 et 4 € pour un restau et 0,15 € pour une bouteille d’eau.

Hébergement : Toujours une chambre double avec petit déjeuner.

Transport : Ne sont pas inclus les transports du trek.

Divers : Frais bancaires aux DAB, le pourboire de notre guide et l’équipement acheté en plus pour le trek.

Bilan du Népal

Le bilan est court et sans équivoque : On a a-do-ré ! Partout où nous sommes passés, les paysages sont fabuleux et les gens incroyablement gentils. On a même découvert qu’il ne fait pas si froid que ça au Népal et qu’on peut y faire des safaris avec des tigres, des rhinocéros et plein d’autres gentils animaux. Mais ça sera pour la prochaine fois. 😉
De la préparation de notre trek à Katmandou jusqu’au trek en lui-même, on a vu des paysages incroyablement purs et diversifiés. Bien sûr les légendaires Annapurnas mais aussi des vallées vertes pleines de rizières, d’innombrables cascades et rivières peuplées d’ânes et de buffles. Et enfin notre passage à Lumbini avec la belle histoire de Bouddha pour finir en beauté. Alors, vous partez quand au Népal ?

2 semaines au Népal en vidéo

Commentaires

2 Commentaires
  1. Publié par
    chloé
    Fév 23, 2018 Reply

    Salut,
    Merci pour cet article au top ! Je pars en Octobre prochain pour un tour du monde et je compte passer par le Népal en Novembre . Et du coup bah votre article.. il a fait mouche ! Concernant le trek comment avez-vous trouvé les guides? Via les auberges, dans des agences, dans la rue? Est-il possible de s’insérer à un groupe de voyageur afin de partager un guide?
    Merci 🙂
    Et bonne continuation à vous !
    Chloé

    • Publié par
      Gaëlle & Maxime
      Fév 24, 2018 Reply

      Hello, très bonne décision de passer par le Népal ! 😉

      Tu trouveras toutes les infos que tu cherches sur le liens suivent : https://www.universlemonde.com/annapurnas-poon-hill-trek-sur-lhimalaya-12/
      C’est l’article sur la préparation de notre trek. On te conseille l’hôtel Gallery Népal sur Z street à Katmandou pour dormir et trekker car ils sont juste formidables. Tu peux aussi te grouper avec d’autres gens pour alléger la note. 😉

      Bon tour du monde !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Universlemonde Universlemonde
Menu