Newsletter

Abonnez-vous pour ne rien louper de nos articles, vidéos, bons plans et conseils voyage !

Tongariro Northern Circuit : Le beaucoup méchant Mordor

J’ai fait le trek du Tongariro, sur l’île du Nord de Nouvelle-Zélande.

L’Auvergne, Volvic et qui s’apelorio Quézac. On en connaît un rayon sur les volcans, chez nous en France ! Ouais bah oubliez vite les collines du Centre couvertes de pâturages qui font même pas peur aux moutons, l’herbe est bien moins verte sur ceux de Nouvelle-Zélande. Là je parle du Tongariro et du Red Crater. Mais aussi de Ngauruhoe aka un très gros volcan qui fait peur aka la montagne du Destin dans Le Seigneur des Anneaux mais surtout aka t’as intérêt à venir dans le coin quand il est dans un bon jour sinon tu vas sentir le cochon grillé des avant bras. Vous êtes encore là ? Mais FUYEZ PAUVRES FOUS !!!

Cliquez en fin de phrase pour découvrir le parc national Abel Tasman.

Cliquez en fin de phrase pour tout savoir sur le road trip en Nouvelle-Zélande.

Cliquez en fin de phrase pour connaître les meilleurs sites et applications utiles aux voyageurs en Nouvelle-Zélande.

Tongariro

Tongariro

Tongariro Northern Circuit

Les Great Walks

En Nouvelle-Zélande, il y a deux choses qui frappent : Le nombre incroyable de randonnées disséminées de partout dans le pays et les All Blacks quand tu les rencontres sur un terrain de rugby. Mais comme j’aurais plus de chances de rencontrer Morgan Freeman dans une cabine à UV de Limoges que les spartiates du ballon ovale sur le terrain susnommé, on va plutôt se concentrer sur les randonnées.

Parmi ces innombrables randonnées, il y en a 10 réputées spectaculaires et qu’on appelle les “Great Walks”. Great walks ça veut dire “super marcher” littéralement, mais ici on n’est pas chez les pantouflards donc on oublie Leclerc le samedi matin, on enfile ses plus belles chaussures de marche, un sac à dos et c’est parti mon kiwi !

Les great walks sont réparties dans tout le pays et ont le point commun de durer plusieurs jours. Sur les chemins, on trouve régulièrement des huts (payantes) et des campements de tentes pour dormir (payants aussi) avec toilettes et eau parfois potable sur chaque site (gratuites cette fois). Le Tongariro Northern Circuit fait partie de ces great walks, entre paysages volcaniques, parfois lunaires, émanations de soufre et lacs émeraudes. Une partie de cette Great Walk est le Tongariro Alpine Crossing, un trek qui permet de profiter des paysages principaux du parc national du Tongariro en une seule journée.

Exemple de hut, cliquez sur les images pour les agrandir.

Ngauruhoe : la Montagne du Destin

Frodon Saquet, journal de bord, Jour 2736 :

Bonne nouvelle, après 9 heures de film, j’aperçois enfin la Montagne du Destin où je dois jeter ce pűťæïñ d’anneau. J’espère rentrer à temps à la maison pour le tournoi de belote ambidextre et… Ah non, en fait c’est Ngauruhoe, on est au Tongariro !

Et meeeerde !!!

Tongariro

Le Tongariro est réputé dans le monde entier pour ses paysages uniques au monde et spectaculaires, mais aussi parce que sur le chemin, on croise Ngauruhoe soit la Montagne du Destin dans le Seigneur des Anneaux.

Tongariro

Dans le Seigneur des Anneaux, on essaye de nous faire croire qu’un hobbit aux pieds nus et poilus, accompagné de son copain boursouflé et d’un schizophrène qui pèse 22 kg ont pu monter au sommet de ce volcan sans bouteille d’eau !

Quand il fait pas très beau, au Tongariro !

Tongariro

Jour 1 : Un voyage inattendu

Whakapapa Village – Mangatepopo Hut – Oturere Hut : 20 km – 6 heures de marche.

Le Tongariro Northern Circuit peut se faire en 3 ou 4 jours, c’est selon. Selon, votre niveau, votre envie, votre signe astrologique, l’alignement des planètes, selon ce que vous voulez. J’ai choisi de la faire en 3 jours et j’ai plutôt bien fait car après seulement 2 heures et 9 km de marche, j’arrive au premier campement où se rejoignent Alpine Crossing et Northern Circuit. Le temps de me poser 5 minutes et de me perdre une demi heure dans la pampa – alors qu’il suffit de suivre les flèches oranges et le petit chemin balisé – et me voilà reparti pour affronter les volcans et les troupeaux de chinois promis sur internet.

Tongariro

Rapidement le paysage devient volcanique voire lunaire – Merci tonton Peter (Jackson), ô grand maître des effets spéciaux – et je suis accueilli par une pancarte juste avant la première montée. Sur cette pancarte, il est écrit qu’on n’est pas là pour rigoler ou enfiler des perles, qu’un volcan c’est beaucoup plus pentu qu’un truc qui n’est pas trop pentu et que des fois ça peut être méchant (et même beaucoup méchant, c’est dans le titre).

  • Êtes-vous vraiment prêt pour ça ?
  • La météo est-elle bonne ?
  • Avez-vous les bons souliers ?
  • Le Macdo d’hier n’était-il pas de trop ?
  • Avez-vous sacrifié un poulet à dents bleues, ce matin en direction du Burkina Faso ?

Tant de questions à se poser avant d’aller peut-être rencontrer … LA MOOORT !

Tongariro

Vue sur le Mont Taranaki, au loin à gauche !

Tongariro

Tongariro

Ensuite ça monte, ça monte, ça monte et puis ça remonte avant d’être un peu plat puis de remonter pour arriver jusqu’au sommet du Red Crater (le cratère rouge).

Tongariro

Tongariro

Là, s’offre à moi une vue imprenable et incroyable sur le Tongariro, Ngauruhoe et les lacs émeraudes en contrebas.

Tongariro

Attention à la descente, c’est pentu dans ce sens-là aussi. Au pied des lacs émeraudes, se séparent Alpine Crossing et Northern Circuit, et me voilà rapidement seul au milieu des roches volcaniques et autres émanations de soufre jusqu’au second campement, où je passe ma première nuit en tente.

Tongariro

Tongariro

Jours 2 et 3 : Un autre voyage inattendu

Oturere Hut – Whaihohonu Hut – Whakapapa Village : 23 km – 5 heures de marche.

Si le premier voyage était inattendu, c’était un peu à cause du premier campement situé à seulement 2 heures de marche du départ, beaucoup parce que je me suis perdu et à la folie pour les paysages époustouflants que j’ai eu la chance de contempler.

Tongariro

Si les 2 dernières journées sont inattendues, c’est à cause du DOC qui parle respectivement de 4 et 6 heures de marche pour les jours 2 et 3 qui font 8 et 15 km sans forts dénivelés.

Tongariro

J’ai parcouru la deuxième partie en 2 heures, de Oturere Hut à Whaihohonu Hut et la troisième en 3 heures, de Whaihohonu Hut à Whakapapa Village. Le trek est donc largement faisable en 2 jours. Mais je ne regrette pas les 3 jours qui m’ont permis de prendre mon temps pour les photos et surtout profiter d’être seul au milieu de cette nature unique et très bien conservée.

Tongariro

Tongariro

Tongariro

Pour ma seconde nuit en tente, j’ai eu droit à un magnifique ciel étoilé et une baisse de température assez conséquente, jusqu’à -5°.

Tongariro

Le réveil et la sortie du sac de couchage était plutôt compliqués, ça donnait à peu près ça :

Tongariro

Tongariro Northern Circuit

Le Tongariro, on en fait toute une montagne (ahah) mais à part les 200 mètres de dénivelé positif du Cratère Rouge et la descente qui peut être glissante derrière, il n’y a rien de très compliqué. À côté des 3 jours de trek du Rinjani en Indonésie, ça ressemble à un week-end Monopoly, Pictonnary, chez mamie jusqu’au bout de l’ennui. Mon avis sur le Tongariro ? Vous imaginez un lundi soir avec DEUX épisodes de Joséphine Ange Gardien ? Bah c’est encore mieux ! Je pourrais terminer cette conclusion maintenant et vous laisser rêveurs sur la perspective de 2 heures en tête à tête avec Mimi Mathy. D’ailleurs, c’est que je vais faire. Je vais en profiter pour laisser reposer mes yeux, courroucés par tant de beauté !

Marchez sur mes pas !

1 € = 1,65 Dollars néozélandais (NZ$)

Les campements :

  • Mangahuia Campground : 13 NZ$/personne (7,80 €) la nuit. Équipé de toilettes et d’un robinet d’eau potable, site idéal pour dormir près du Tongariro avant de commencer le trek le lendemain. 21 emplacements sont disponibles pour tout type de véhicule, self-contained ou non. Honesty box, prévoir l’appoint, premier arrivé premier servi.
  • Oturere Campsite : 15 NZ$/personne (9 €) la nuit en tente. Des lits en hut sont également disponibles pour 36 NZ$/personne (21,80 €) la nuit.
  • Whaihohonu Campsite : 15 NZ$/personne (9 €) la nuit en tente. Des lits en hut sont également disponibles pour 36 NZ$/personne (21,80 €) la nuit.

Les prix des huts et camspites correspondent à la haute saison (du 18 octobre au 30 avril), ils baissent le reste de l’année.

Pour les résidents néozélandais et les étrangers présents en Nouvelle-Zélande depuis plus de 6 mois, tous les campements en tente et les lits en huts sont à -50 %, sur présentation d’un justificatif.

Pour effectuer vos réservations, rendez-vous au I-Site de Whakapapa. Les réservations d’emplacement de tentes ou de lits en hut peuvent également se faire sur le site du DOC.

Cliquez en fin de phrase pour découvrir le parc national Abel Tasman.

Cliquez en fin de phrase pour tout savoir sur le road trip en Nouvelle-Zélande.

Cliquez en fin de phrase pour connaître les meilleurs sites et applications utiles aux voyageurs en Nouvelle-Zélande.

Vous avez des questions, d’autres informations, une expérience dans le domaine ou juste besoin de parler ?

N’hésitez pas à commenter ! 😉

Commentaires

2 Commentaires
  1. Publié par
    Jérémy
    Mai 13, 2019 Reply

    Petite break boulot, c’est sympa de passer par ici 🙂
    Tes photos sont extraordinaire l’ami.

    • Publié par
      Maxime
      Mai 14, 2019 Reply

      Tu es toujours le bienvenu par ici mon Jéjé, merci beaucoup amigo !

      La bise chez toi 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Universlemonde Universlemonde
Menu