Newsletter

Abonnez-vous pour ne rien louper de nos articles, vidéos, bons plans et conseils voyage !

Rajasthan – Jaipur, la ville rose

Après Agra et l’Uttar Pradesh, nous voici en route pour Jaipur, la ville rose, capitale du Rajasthan.

Ah la magie des bus en Inde. Ce qui est vrai pour le reste de l’Asie l’est encore plus ici : c’est long, très long ! C’est très long et paradoxal car ils conduisent leurs bus comme des fous. Un remake indien de Fast & Furious à 60 km/heure en quelque sorte, avec un espèce de Vin Diesel enturbanné au volant. On vous l’accorde, cette pathétique référence cinématographique fait froid dans le dos. Mais pas autant que 7 heures de bus Agra-Jaipur avec Vinnie qui pense que 50 mètres suffisent pour doubler un camion ! Allez d’accord, vous pouvez monter. Mais on vous prévient : On roule les portes ouvertes, les moustiques sont de la partie et mangent à l’œil !

Retrouvez notre bilan et notre vidéo de l’Inde ici.

Cet itinéraire a été créé à l’aide du site Le planificateur de voyages

Rajasthan bankable !

Comme on ne change pas une équipe qui gagne, on commence notre voyage au pays des Maharajas avec Agnès et Maxime, rencontrés pendant la fameuse course au cash qui nous a érigé au rang de stars nationales à égalité avec les acteurs de Bollywood et Slumdog Millionnaire mais juste en dessous de Gandhi, faut pas déconner. Nos problèmes semblent loin désormais, ici on rentre dans un DAB et on retire. Tout simplement, le bonheur !

On avait perdu l’habitude. Bon, on reste quand même limités à 2000 roupies/retrait/carte, soit 28 €. Enfin plutôt 31 €, car les banques locales n’oublient jamais de prendre leur comm’ au passage. En pleine démonétisation, ces messieurs les banquiers, souvent véreux et moustachus (oui, la moustache est très en vogue en Inde), n’ont plus qu’à attendre sagement que tombent dans leur container (pour amasser autant d’argent en si peu de temps, ce n’est plus un coffre qu’il faut mais un container) nos 200 roupies de commission (3 €) si tristement abandonnées à chaque retrait. Soit tous les jours pendant un mois.

Jaipur, la ville rose ?

L’envie de visiter est là, surtout que Jaipur à l’air très attrayante sur le papier. Sauf que les prix annoncés dans le Lonely Planet (avril 2016) ont augmenté au double voire au triple. Le minaret est même passé de 20 à 200 roupies (0,30 à 3 €) soit 10 fois son prix d’origine.

  • Alors Roger, le minaret, on le met à combien ?
  • C’est pour les touristes, ils ont de la tune. Te prends pas la tête, rajoute un 0 ça ira !

Merci Gégé !

Les autres sites à visiter sont passés de 200 à 500 roupies chacun (3 à 7 €) et le pass comprenant quatre des grands sites de 400 à 1000 roupies/personne (5,60 à 14 €). Avec un billet de 2000 roupies en poche le calcul est vite fait. Gouvernement, banques et ministère du développement de l’arnaque et du tourisme semblent tous de mèche. On va donc éviter le bal des vampires prêts à nous inciser la jugulaire à chaque sortie, on va plutôt investir cet argent pour faire le tour des restau de la ville, quitte à se chopper une bonne tourista des familles ! On précise qu’après 2 mois et demi en Asie, madame Tourista ne s’est toujours pas pointée. On va se renseigner du côté du Guinness Book, on tient peut-être un nouveau record ! Peut-être aussi qu’elle va débarquer sans crier gare dans cet article. Ou dans le suivant. Suspense … 😉

Séance photos improvisée

Mais revenons donc à nos moutons. Ou plutôt nos vaches, pigeons, dromadaires, singes, cochons, chiens errants … C’est un vrai zoo Jaipur ! Et pour en rajouter une couche, chaque commerçant, chaque restaurateur, chaque tuk tuk et chaque tout le monde en fait, essaye de vous alpaguer dans les rues, beaucoup plus qu’ailleurs.

Jaipur

Jaipur

Jaipur

Ici c’est la ville rose, la couleur de l’hospitalité, dont la vieille ville a été repeinte jadis lors du passage d’un mec important. Du coup on veut voir où la ville est rose, car en arpentant ses rues, ça ne saute pas aux yeux. Donc on monte jusqu’au fort de Nahargarh, dont les ruines sont gratuites, pour dominer la ville et en avoir le cœur net. Et de là, effectivement on voit du rose ! En plissant les yeux, au loin. Pour le reste, si vous voulez du rose, allez à Toulouse !

Jaipur

Jaipur

Jaipur

Jaipur

Jaipur

Jaipur

Avant de partir, on prend des places de cinéma pour le soir même. On va au Raj Mandir, le cinéma de Jaipur très réputé en Inde. Au moment d’entrer dans la salle on se demande si on n’est pas plutôt dans un musée. La déco très années 50 en jette et les lumières changent de couleur. Il n’y a qu’une salle et le film du moment est Kahaani 2, un policier en hindi non sous titré. Un genre de commissaire Moulin Indien en plus jeune. Étonnamment, on est pris dans l’histoire du film. Même si on ne comprend rien aux dialogues mis à part les quelques mots anglais, lâchés de temps en temps. Le spectacle se déroule aussi dans la salle où les Indiens mangent, crient, téléphonent, rient pendant les pubs hyper glauques anti tabac et applaudissent. Une super soirée et surtout enfin un souvenir sympa à vous raconter de Jaipur ! 😉

Jaipur

Jaipur

Jaipur

On ne va pas vous jouer de sérénade, on n’a pas été vraiment emballés par la ville. Donc au lieu des quatre jours prévus, on ne reste que deux jours. Lors de notre prochaine étape, on vous emmènera à Pushkar, la ville des hippies.

Marchez sur nos pas

1 € = 71 Roupies indiennes (INR)

Où dormir à Jaipur :

  • Hôtel Chitra Katha (TripAdvisor N° 57/366) 1100 INR (15,5 €) 1 chambre pour 4 sans petit déjeuner. Personnel top mais WiFi pas terrible. Superbe vue depuis le roof top.

Où manger à Jaipur :

  • Old take away (TripAdvisor N° 42/2710) pour les amateurs de viande, poulet et mouton. Un vrai régal, attention il y en a plusieurs du même nom (concurrence oblige). Le vrai est celui à la devanture rouge.
  • Ganesh Restaurant (TripAdvisor N° 152/2710) plats végétariens de qualité, un peu plus cher que la moyenne. Vérifiez bien l’addition à la fin, on avait 100 roupies en plus. Ils ont essayé de nous dire que c’était des taxes mais comme elles ne sont pas marquées sur le menu, on n’a payé que ce qu’on l’on a mangé. Dommage car c’était excellent.
  • Indian Coffee House (TripAdvisor N° 3/43) On a pris tous nos petits déjeuner ici. Ils font indien et occidental.
  • Lassie Wala : N’oubliez pas d’aller boire un bon Lassie, les fameux yaourts indiens au lait fermenté. 😉

Retrouvez notre bilan et notre vidéo de l’Inde ici.


Si tu trouves que cet article est meilleur que les épinards de la cantoche, dis-le en commentaire et partage-le sur les réseaux sociaux !

Soutiens Universlemonde en aimant la page Facebook et en me suivant sur Instagram !

Merci 🙂


Tu as ri à gorge déployée et trouvé des bons plans mais pas de photo de moi tout nu et tu veux que ça continue ?

Abonne-toi à ma newsletter en inscrivant ton adresse email ci-dessous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *