Newsletter

Abonnez-vous pour ne rien louper de nos articles, vidéos, bons plans et conseils voyage !

Munnar : Quand les thés m’étaient contés

Je suis allé une semaine à Munnar, au milieu des plantations de thé du Kerala.

J’ai été tenté de dire “à Munnar, j’ai été” pour insister d’une sonorité. Mais chez moi, le français est respecté et puis mes trois sont dans le titre. Drapeau et décor sont plantés ! Aujourd’hui, on parle de thé. Cette eau chaude aromatisée habituellement ingurgitée après une nuitée ou au goûter depuis l’an jadis avant Maïté. J’ai visité les plantations de thé du Kerala, une région de qualité.

Munnar : Quand les thés m’étaient contés

Le bus magique

Je pars de Munroe Island en train pour aller jusqu’à Kottayam où je dois prendre le bus pour Munnar. Quand j’arrive à la gare, à 11h, la femme au guichet me dit “Munnar ? Départ à 12h30, à l’arrêt de gauche.”

Les gares en Inde, elles sont toujours moches et bondées. Donc j’ai juste à ouvrir les yeux et à observer, armé d’un bon chaï et de cacahuètes chaudes, ce concentré de plusieurs vies sur écran géant en Dolby Stéréo. Je ne vois jamais le temps passer.

À l’heure fatidique, je procède aux derniers étirements puis je m’avance pour mon entrée en jeu. Un Indien, curieux comme tous ses compatriotes, me demande où je vais. Quand je dis “Munnar”, il me répond : “C’est à 13h, à l’arrêt de droite.” Je retourne au guichet où une autre femme me dit : “C’est à 13h30, à l’arrêt en face.” Je reste circonspect et je me questionne face à ce trio infernal d’informations contradictoires.

À qui me fier ? Vais-je trouver mon bus ? Où va le monde ? Où est Charlie ?

Je suis en pleine quête de réponses lorsque j’aperçois un bus avec un écriteau “Munnar” sur le pare-brise. Comme ça, devant moi. Sans crier gare ! On ne voit pas souvent des bus crier “gare !” (des trains à la rigueur ?) mais celui-là est venu se poser près de moi, sur mon épaule tel un papillon prometteur d’un printemps chaud de matinées colorées. Non, je déconne. On s’en fout des papillons, j’ai trouvé mon bus !

Munnar : Points sur les i, barre à tribord sur les thés

J’arrive à Munnar 4h30 plus tard, petite bourgade indienne. Il sont sympas avec leur petite ville mignonne à 1600m d’altitude où il fait frais et bon vivre. Pas trop de monde, aucune arnaque et à peine cinq vaches qui se broutent après. Comment je fais pour en dire du mal, moi ?

Donc village tranquille, mais village tranquille en Inde. Heureusement, l’orchestre philharmonique des tuk tuks donne sa partition de klaxons en do mineur, chaque jour sur la place publique.

Les thés indiens

Après un rapide tour du propriétaire, je repère Munnar, Old Munnar, une route de deux kilomètres entre les deux et tout autour, à perte de vue, des plantations de thé. Je conseille de séjourner à Old Munnar qui est plus calme et moins touristique que Munnar centre.

Comme de partout en Inde, les Indiens posent à la seconde où leurs yeux croisent un objectif !

Munnar, c’est 24000 hectares de plantations et 50000 tonnes de thé récoltées par an. Il y a aussi du café et du chocolat. La présence de chocolat à Munnar est due au fait que partout ailleurs en Inde il fondrait comme une poule mouillée qui marche en canard au soleil avec de la neige dans les mains. En revanche, toujours si peu de fromageries en Inde. Alors que le fromage, fondu ou pas, on s’en tape du moment qu’on le mange. Des Français n’ont pas accès au fromage au moment où j’écris mais si Munnar produit son propre chocolat, considérons que le monde va bien !

Munnar

Munnar

Munnar sud

Au Sud de Munnar, les plantations de thé sont toutes privées, donc inaccessibles en trek mais elles n’en sont pas moins magnifiques. Je vois également pas mal de paires de mains en pleine récolte dont certaines me font coucou accompagnées de sourires chaleureux.

Munnar

Munnar

J’en profite pour me mêler aux supporters de cricket en délire puisque ce sport est aux Indiens ce que le mensonge est aux politiciens : leur activité préférée.

Clique sur les images pour les agrandir.

La tribune officielle

La tribune “visiteurs”

Munnar

Je passe les deux matinées suivantes à explorer le Nord de Munnar, où les plantations sont plus nombreuses et surtout accessibles en trek même sans guide. Je demande à un Indien si je peux aller dans une des plantations : “Oui, oui, pas de problème. Il faut juste faire gaffe aux cochons ou aux éléphants sauvages.” J’ai fait LV2 éléphant en Thaïlande, je me méfie donc surtout des cochons sauvages !

Munnar

Munnar

Munnar

Je parle du matin puisque l’après-midi semble être réservé par la pluie, à Munnar. Certainement pour nous faire bénéficier de cette fraîcheur qu’on espère souvent et qui ne se refuse jamais en Inde.

Comme de partout en Inde, je me fais des amis canins à usage unique.

Le musée du thé

Le thé fut exécuté par Yves Duthé lors d’un bel été durant l’antiquité.

Tout est inventé, car le musée du thé ne m’a point tenté.

Souviens-toi les thés derniers

Le dernier jour, je prends le bus direction “Top Station”. Je ne pense pas qu’on puisse trouver de nom plus adéquat pour une station d’altitude où les nuages cajolent les sommets montagneux. L’heure de bus passe assez vite, alimentée de plantations en guise de panorama.

Arrivé sur place, le petit village de Top Station ne paye pas de mine. Son unique rue, piétonne de surcroît, serpente le kilomètre qui me sépare de la vue tant désirée. C’est beau, c’est très beau. Mais une fois la photo prise – ou les millions de selfies pour les fans d’eux-mêmes – on fait quoi ? On rentre. Je reste quand même une heure au frais avant de rentrer à Munnar, pour y passer ma dernière soirée.

Munnar : Quand les thés m’étaient contés

Si de Munnar une visite vous complotez, vous en serez enchanté. Ses collines plantées et ses gentils résidents en font une place incontournable à consulter. Les thés m’ont été contés et valent amplement cette belle publicité. À votre tour de l’accepter, ce sera votre tasse de thé. Je me permets d’insister.

Pour visiter les backwaters du Kerala, clique sur Munroe Island.

Marche sur mes pas !

1 € = 77 Roupies indiennes (INR)

Où dormir à Old Munnar :

  • JJ Cottage : 550 INR (6, 70 €) la chambre double avec salle de bain et WiFi. Très propre et le personnel aux petits soins.

Où manger à Old Munnar :

  • Bala Restaurant : Restaurant végé et non végé. Bon et à prix correct
  • Mirchi’s : Ma cantine ! Super bon, pas cher et des gens adorables. Le aloo gobi est à tester !

Les visites :

  • Top Station à Munnar : 20 INR/p (0,25 €) pour profiter de la vue depuis la tour.

Les transports :

  • Train Munroe Island – Kottayam : 25 INR (1,80 €) le billet pour 3 heures de trajet. Billet acheté au guichet.
  • Bus Kottayam – Munnar : 146 INR (1,80 €) pour 4h30 de trajet. Départ depuis la gare KSRTC.
  • Tuk tuk Munnar – Old Munnar : 40 INR (0,50 €) pour 10 minutes de trajet.
  • Bus Munnar – Top station : 44 INR 0,50 €) l’aller pour 1 heure de trajet.

Si tu trouves que cet article est meilleur que les épinards de la cantoche, dis-le en commentaire et partage-le sur les réseaux sociaux !

Soutiens Universlemonde en aimant la page Facebook et en me suivant sur Instagram !

Merci 🙂


Tu as ri à gorge déployée et trouvé des bons plans mais pas de photo de moi tout nu et tu veux que ça continue ?

Abonne-toi à ma newsletter en inscrivant ton adresse email ci-dessous :

Commentaires

2 Commentaires
  1. Publié par
    Guylaine
    Avr 17, 2020 Reply

    Merci pour ce bel esprit coquin, tout en beau thé 🍵 ! Thé vert, noir ou blanc, tout est à déguster ! Et surtout à ramener , en quantité ! Merci pour ces très belles photos👌🏻Plaisir à lire, à sourire et à retrouver cette magie de l’Inde , oui , Munnar est un très beau lieu 💖

    • Publié par
      Maxime
      Avr 17, 2020 Reply

      Oui, une magnifique région dans un très beau pays.

      Vos compliments me font très plaisir, merci beaucoup d’avoir commenté 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *