Newsletter

Abonnez-vous pour ne rien louper de nos articles, vidéos, bons plans et conseils voyage !

Bagan, la vallée du bonheur

Récit de notre séjour à Bagan, la vallée des 2000 temples.

Comme 100% des voyageurs qui ont la mauvaise idée d’ajouter le Myanmar à leur liste “tourdumondesque”, on passe par Bagan. À Bagan, il y a un petit désert rempli de pagodes venues d’un autre siècle avec des couchers et des levers de soleil qui ne sont pas (trop) dégueulasses, paraît-il. On y a passé quatre jours. Soit leverdesoleil/balade/coucherdesoleil/dodo, leverdesoleil/balade/coucherdesoleil/dodo, leverdesoleil/balade/coucher ZZZzzzZZZzzz … Bon ok. On vous dit tout !

Retrouvez notre bilan et notre vidéo du Myanmar ici.

Bagan

Eh mec, il est où mon temple ?

Le but du jeu local, c’est de trouver SON temple perso. THE pagode to be. Une belle, bien placée et oubliée des touristes quoi. La première on la trouve grâce à un petit birman qui a visiblement pitié de nous voir perdus et désœuvrés au milieu de la pampa. Il nous guide tout droit jusqu’à une pagode bien placée et pas trop fréquentée. Il fut un temps où Les Gros Sacs l’avaient pour eux tout seuls mais aujourd’hui, pas le choix. On partage avec une trentaine de personnes. Ça va, y’a pire !

Bagan

Bagan

Pour le premier lever, et pour assurer le coup vu qu’on n’a rien d’autre, on file tout droit sur Shwe San Daw. C’est la grosse pagode connue du site avec une vue parfaite sur le soleil et les montgolfières qui passent devant. On évalue à 73% le nombre de touristes de Bagan présents sur cette pagode, quand 26% n’ont pas eu le courage de se lever pour vivre ce moment rebutant au possible. Les 1% qui manquent sont quelque part sur une pagode, seuls à se faire kiffer.

Bagan

Bagan

Non, on n’est pas jaloux. On préfère la compagnie de Didier qui cherche les pépitos dans le sac de Monique pendant qu’on essaye d’éviter son virevoltant bras tout en faisant rentrer un max de montgolfières dans l’objectif. La pagode est blindée mais le spectacle est au rendez-vous. Il faut juste éviter Didier. Où se mettre à côté d’un manchot muet.

Bagan

Le soir même on tente la seconde pagode la plus réputée et la plus grosse. La Pyathada Paya Pagoda. On n’a pas trouvé THE pagode qui nous ferait kiffer. Faut dire que le séisme d’août 2016 ne nous aide pas trop, certaines sont fermées depuis. Ce coucher est tout aussi beau et tout aussi peuplé mais la terrasse de la pagode est plus grande.

Bagan

Bagan nous rend malade

Notre second lever n’est pas de soleil mais d’intestin de Maxime aux alentours de trois heures du matin. Les pâtes carbo de la veille (oui, on vit dangereusement) sont mal passées et la sentence est irrévocable : Six heures de cuvette ferme !

Pas de lever donc, mais pour être sûrs de ne pas louper le coucher, c’est riz blanc toute la journée. Enfin, si on arrive à se faire comprendre par le personnel de l’hôtel ! Pour la première commande on voit arriver une assiette vide et une cuillère. Pour la seconde une autre assiette vide avec une autre cuillère, toujours par la même femme, qui doit bien se demander quel projet on a en tête pour demander des assiettes vides toutes les cinq minutes ! Le mot “rice” a du mal à passer visiblement, Gaëlle sort donc la photo d’un bol de riz sur Google. Cinq minutes plus tard, on est encore en train de se marrer du coup de l’assiette qu’on ouvre la porte pour découvrir un bol … vide ! Heu les gars, vous savez ce qu’on dit des blagues les plus courtes, non ?! Ah c’est pas une blague, d’accord. On trouve une photo de riz blanc sans bol, ni couvert ni même un morceau de tomate, des fois que … Alléluia, elle explose de rire et revient quelques instants plus tard avec du riz, tout simplement.

En fin d’après-midi, la pause forcée par un intestin en combat singulier avec la fraîcheur d’un aliment local inconnu est (enfin) terminée. On enfourche le scooter électrique et nous voilà partis pour la pagode de la veille. On n’a malheureusement pas pu prospecter comme on le voudrait et c’est déjà notre dernier coucher de soleil.

En arrivant devant cette grosse pagode, on veut aller plus loin pour voir. Et c’est après avoir doublé un troupeau de chèvres et s’être enfoncés plus loin dans le désert que l’on découvre celle qui fera notre bonheur pour notre dernier coucher et notre dernier lever. Un temple écarté des pagodes plus “touristiques”, sans personne et survolé par les montgolfières au lever du soleil, idéal pour des photos différentes.

Bagan
Bagan

Bagan

Bagan

Bagan

Bagan

Nos quatre jours à Bagan sont passés comme un éclair mais on aurait pu y rester encore quelques jours sans jamais se lasser de ses couchers et levers de soleil. Explorer son désert est un vrai plaisir tant pour les découvertes de pagodes ou de ruines abandonnées que pour le fait de ne croiser quasiment jamais personne. Bagan est un vrai incontournable du Myanmar.

Bagan

Bagan

Bagan

Ah bah, mon vélo !

On a commencé Bagan à vélo, mais il y a beaucoup de sable sur certaines parties des chemins désertiques. Si vous ne voulez pas pédaler dans la semoule tel un hamster dans sa roue et finir avec un fessier cubique, faites comme nous : Louez un scooter électrique.

Bagan

Marchez sur nos pas !

1 € = 1462 Kyats (MMK)

Où dormir à Bagan :

  • Aung Su Pyae, 46200 MMK (31,70 €) la chambre double avec petit déjeuner. Situé à Nyang Uu, il est très bien mais on peut trouver même qualité pour moins cher, on s’y est juste pris à la dernière minute.

Où manger à Nyang Uu :

  • Cheriland, bon rapport qualité/prix, wifi gratuit.
  • San Kabar, un bon restaurant italien qui fait des pâtes al dente. Fait rarissime en Asie ! Il faut juste éviter les plats où il y a de la crème quoi …

L’entrée de Bagan est payante, elle coûte 25000 MMK/personne (17 €) pour 5 jours.

Tarifs des transports :

  • Bus Mandalay – Bagan : 6 heures. 9000 MMK/personnes (6 €).
  • Scooter électrique (Ebike) : 7000 MMK/jour (4, 80 €).
  • Vélo : 2000 MMK/jour (1,40 €).

Toutes nos photos sont sur Facebook.

Tous nos avis sont sur TripAdvisor.

Retrouvez notre bilan et notre vidéo du Myanmar ici.

Commentaires

7 Commentaires
  1. Publié par
    Roobens
    Nov 18, 2017 Reply

    Vous dites que le resto San Kabar est un bon resto italien… Et dans l’article Maxime est malade après avoir mangé des pâtes carbo. Question bête : Maxime a t-il mangé dans ce fameux resto italien que vous recommandez??? 🙂

    • Publié par
      Gaëlle & Maxime
      Nov 18, 2017 Reply

      Bravo Roobens, tu gagnes la palme de la perspicacité ahah !

      C’est effectivement le même restaurant, on y est allés plusieurs fois donc on le recommande sauf pour les plats où il y a de la crème.

      On va modifier l’article à ce sujet, merci pour ton commentaire ! 😉

      • Publié par
        Roobens
        Nov 18, 2017 Reply

        Haha ok je me disais aussi 🙂

  2. Publié par
    Les Gros Sacs
    Fév 16, 2017 Reply

    Ahah je me suis bien marré sur les 6h fermes ! Par contre vous avez oubliez le plus important : est-ce que Didier à trouvé ses pépitos ? Snif pour la pagode solo, elle n’existe donc plus alors 🙁

    • Publié par
      Gaëlle & Maxime
      Fév 16, 2017 Reply

      C’est Maxime qui rigolait moins pour le coup ! Didier a bien trouvé ses pépitos, mais ils étaient tous pour sa pomme 😉
      Et non, et plus le temps va passer plus elle sera envahie de touristes, comme ce pays génial qu’on a visité au bon moment !

  3. Publié par
    LadyMilonguera
    Fév 15, 2017 Reply

    C’est vraiment un site merveilleux !

    • Publié par
      Gaëlle & Maxime
      Fév 16, 2017 Reply

      Un vrai coup de cœur dans un pays coup de cœur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Universlemonde Universlemonde
Menu