Newsletter

Abonnez-vous pour ne rien louper de nos articles, vidéos, bons plans et conseils voyage !

Ayutthaya, il était temple !

On a passé un jour à Ayutthaya, la capitale du royaume de Siam, l’ancienne Thaïlande.

En Thaïlande, on a quand même pas mal de chances de croiser Bouddha. Devant, à gauche, derrière, il est passé par ici, il repassera par là, hé là qui va là inspecteur Bouddha etc… Il est omniprésent. À 80 km et moins de 2 heures de transport de Bangkok, les ruines d’Ayutthaya offrent l’occasion de se rendre compte de la place que prend Bouddha en Thaïlande depuis des siècles.

À Ayutthaya, Bouddha s’entête

Ouvrez vos cahiers d’histoire au chapitre “guerre et peut-être paix”. Soyez attentifs ou relisez l’article, car on ne le répétera pas deux fois. Ayutthaya est l’ancienne capitale du royaume de Siam, la Thaïlande vers l’époque de François 1er (1515 Marignan). Il y avait le roi, de beaux palais, des temples et plein d’autres trucs super beaux où ils faisaient des choses et des machins. Ils aimaient déjà beaucoup Bouddha à l’époque alors ils lui faisaient des statues un peu partout pour le lui montrer.

À cette époque, birmans et thaïs n’étaient pas trop copains. Non pas qu’ils se fassent des bisous dans le cou de nos jours, mais ils ne se mettent plus de coups d’épée dans le ventre, c’est déjà ça. Les birmans ont envahi Ayutthaya un beau matin de 1767 (c’était un mercredi), pour détruire tout ce qu’ils pouvaient et même couper les têtes de certaines statues de Bouddha. Et c’est là qu’on arrive à Ayutthaya, 350 ans plus tard.

Depuis 1991, la ville a été classée au patrimoine de l’UNESCO et reconstruite petit à petit. Une journée ne suffirait pas pour visiter les 400 temples (ou ce qu’il en reste) disséminés sur les 300 hectares de la ville. On a visité les 6 “classiques”.

On fait l’aller-retour en train dans la journée depuis Bangkok avec les parents de Gaëlle, on arrive juste après 8 heures et l’ouverture du site. Le train en Thaïlande c’est pas cher et puis ça permet d’être en contact avec la population locale qui nous agresse à grands coups de sourire toutes les deux minutes.

Brainstorming familial pendant le trajet en train

Ayutthaya

Wat Yai Chai Mongkol

Un stupa de 62 mètres de haut entouré par 135 statues de Bouddha, avec les têtes. Un temple plutôt bien conservé avec un puits en son centre pour faire des offrandes.

Ayutthaya

Ayutthaya

Le parc du temple contient également une grande statue de Bouddha allongé dans son drap orange.

Ayutthaya

Wat Mahathat

L’un des premiers lieux de culte d’Ayutthaya et le plus connu par sa tête de Bouddha dans les racines d’un arbre. La légende raconte que l’arbre l’aurait attrapée pendant qu’elle roulait pour la préserver du saccage birman.

Ayutthaya

Ayutthaya

On est un peu déçus car l’arbre contenant la tête est devancé par une dalle et un banc spécial selfie, on s’attendait à quelque chose de plus “naturel” mais le reste du site est très beau.

Wat Ratcha Burana

Un superbe temple de style khmer construit sur un lieu de bataille. À la mort du roi de l’époque (en 1400 et des pâquerettes), ses deux fils se disputent le trône en combat singulier à dos d’éléphants. Ils finissent par s’entretuer et c’est leur petit frère qui hérite du trône.Ayutthaya

Ayutthaya

L’histoire ne dit pas s’il assistait à la bataille, assis tranquillou bilou dans son fauteuil en train de s’enfiler des pop corns mais il a construit ce temple et y a installé une crypte.

Crypte où l’on vous déconseille de descendre, car l’intérieur ne vaut pas le détour, selon nous, et il y fait environ + 8000.

Wat Phra Si Sanphet

Aujourd’hui ce sont des ruines mais la maquette à l’entrée laisse imaginer quel lieu c’était à la grande époque. Des chedis en veux-tu en voilà et un grand palais de toute beauté.

Ayutthaya

Ayutthaya

Viharn Phra Mongkol Bophit

Le seul temple encore en activité des ruines d’Ayutthaya. Un Bouddha assis de 12 mètres en bronze nous accueille à l’entrée et on peut le prendre en photo. Profitez-en, c’est pas tous les jours dans un temple en activité.

Ayutthaya

Wat Lokayasutharam

Situé à l’extérieur de la ville, ce Bouddha couché mesure 42 mètres de long. Il est habituellement enveloppé dans son traditionnel drap orange mais le dimanche est le jour de la lessive chez Bouddha apparemment.

Ayutthaya

Ayutthaya

Sukhothaï ou Ayutthaya ?

L’année dernière ce choix s’était imposé à nous et on avait choisi Sukhothaï. Maintenant qu’on a vu les deux on trouve qu’on avait fait le bon choix. Sukhothaï est plus en ruines mais plus petite et authentique (37000 habitants contre le double à Ayutthaya) et les sites à voir sont plus proches de la nature mais moins éparpillés, donc ils se visitent plus facilement à vélo.

Ayutthaya, le casting complet

Ayutthaya

Ayutthaya, il était temple

Ça faisait un moment qu’on en parlait, donc oui il était temple. On a beaucoup aimé le site et la diversité de ses temples. La simplicité de la pierre d’époque change un peu du côté moderne, chemise et chaîne en or qui brille des bouddhas de Bangkok. Même si on s’attendait à quelque chose de plus petit et moins citadin, on recommande cette visite des ruines (plutôt bien conservées) qui représentent le berceau de toute une civilisation. Ça veut dire allez-y !

Marchez sur nos pas !

1 € = 38 bahts thaïlandais (THB)

Où manger à Ayutthaya :

Jintana Services : Situé dans la rue face à la gare. On y a pris un super petit déjeuner et le repas de midi. De bons petits plats à prix tout doux avec un service très chaleureux.

Se rendre à Ayutthaya depuis Bangkok :

En mini van, depuis la station Mochit de Bangkok pour environ 60 THB/p l’aller (1,57 €), 1h30 de trajet.

En train, notre option, depuis la gare de Hua Lamphong pour 20 THB/p l’aller (0,52 €), 1h45 de trajet. Aller-retour dans la journée, il y a des trains toutes les demi heures environ, ça marche sans réservation et les horaires sont sur internet.

Visiter Ayutthaya :

En vélo pour 50 THB la journée (1,30 €). C’est l’option la moins chère pour visiter les temples du centre mais ça devient compliqué avec la chaleur pour faire ceux qui sont plus éloignés.

En scooter pour 200 THB la journée (5,25 €) + l’essence qui coûte entre 30 et 40 THB pour 1 L (entre 0,78 et 1 €)

En tuk tuk. Les tarifs normaux sont de 1200 THB (31,54 €) pour une journée mais étant en basse saison et en négociant on a réussi à l’avoir pour 500 THB (13,10 €). Quasiment le même prix que 2 scooters + l’essence vu qu’on est 4.

Tarifs des visites :

Wat Yai Chai Mongkol : 20 THB/p (0,50 €).

Wat Mahathat : 50 THB/p (1,30 €).

Wat Ratcha Burana : 50 THB/p (1,30 €).

Wat Phra Si Sanphet : 50 THB/p (1,30 €).

Viharn Phra Mongkol Bophit : Gratuit.

Wat Lokayasutharam : Gratuit.

Les temples ouvrent tous les jours de 8h à 18h.

Vous avez des questions, d’autres informations, une expérience dans le domaine ou juste besoin de parler ?

N’hésitez pas à commenter ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Universlemonde Universlemonde
Menu