Newsletter

Abonnez-vous pour ne rien louper de nos articles, vidéos, bons plans et conseils voyage !

Nouvelle-Zélande, Parc National de Fiordland : Le Milford Sound

Road trip en Nouvelle-zélande : Milford Sound, Te Anau et Wanaka, jours 9 à 12.

Pour la suite de notre road trip en Nouvelle-Zélande, on passe aux choses sérieuses : Le parc national de Fiordland ! On part faire une croisière sur le Milford Sound, l’un des 14 Fjords du pays. Larguez les amarres, on vous emmène ! Après on ira boire une bière au bord du lac de Wanaka, un village de montagne.

Retrouvez notre bilan et nos vidéos de la Nouvelle-Zélande ici.

Cet itinéraire a été créé à l’aide du site Le planificateur de voyages

Les Fjords

Aujourd’hui, on va voir un fjord : Le Milford Sound ! Alors pour vous expliquer en bref (et pour ceux qui pensent que c’est un yaourt) un fjord c’est une vallée érodée par un glacier qui a fondu pour laisser place à la mer. Alors, on dit merci qui ? Ben merci Wikipédia ! Voilà, ceci étant fait nous pouvons donc reprendre notre route.

La route N° 94

Après avoir passé la nuit à Kingston (circulez, y’a rien à voir !), il nous reste 120 km à parcourir pour arriver à Te Anau, la porte du Fjordland qui est le plus grand parc national de Nouvelle-Zélande. Mais le Milford Sound, l’un des 14 fjords du pays, n’est qu’à 120 km de Te Anau. Bon, ça nous fait 240 km dans la journée, c’est largement faisable mais en partant tôt car la route 94 est réputée pour envoyer du lourd comme on dit dans le jargon. Ce qui signifie qu’on va multiplier les pauses photos et prendre notre temps pour profiter au maximum des cadeaux que mère nature a semés le long du trajet pour ravir nos yeux ébahis.

Milford Sound

Milford Sound

Comme exemple de cadeau il y a les lacs miroirs. Les deux premiers sont petits mais un peu plus loin il y a le lac Gunn. Et là, les montagnes se reflètent tellement bien dans l’eau qu’on distingue parfois plus de détails à l’envers qu’à l’endroit. La suite de la route est magnifique, on passe de la jungle avec vue sur les montagnes aux falaises grises avec de superbes points de vue sur les vallées.

Milford Sound

Cette photo est retournée, c’est le reflet de la montagne sur le lac

Le seul bémol de cette montée, c’est le kea. Le kea est un oiseau qu’on ne trouve qu’en Nouvelle-Zélande et qu’on trouvait assez mignon avant qu’il n’essaye de bouffer les joints des fenêtres du van pendant qu’on attendait notre tour de passer dans un tunnel. Même Gaëlle, qui a découvert qu’elle pouvait parler aux animaux (voir la vidéo ci-dessous, avec le son), n’a rien pu faire !

Le Milford Sound

Après 3h30 de route et surtout de pauses photo (il faut 2 heures normalement) on arrive au Milford Sound. Là, il n’y a rien à part un petit aéroport, un port pour les croisières, un centre d’informations pour les tickets, un camping qui coûte un bras et une station essence qui coûte l’autre bras. N’espérez pas envoyer un beau selfie sur Facebook en direct du Milford Sound, seul l’appel d’urgence est disponible ! On prend notre ticket pour la première croisière du lendemain matin et on redescend 40 km plus bas jusqu’au premier camping du DOC (Department of Conservation), les campings les moins chers qui sont même parfois gratuits.

Milford Sound

Après une nuit au milieu des bois, on refait la route jusqu’au Milford Sound. On part donc en catamaran au beau milieu d’un ancien glacier converti en montagne, au niveau de la mer. Grandiose ! Tout autour de nous se dressent de gigantesques montagnes recouvertes de forêts de mousses, d’où naissent d’immenses chutes d’eau dont celles de Sutherland, hautes de 580 mètres. On voit des otaries jouer dans l’eau ou se prélasser sur les rochers mais on peut aussi voir des dauphins ou des manchots à certaines époques de l’année.

Milford Sound

Milford Sound

Milford Sound

Milford Sound

On arrive jusqu’à l’embouchure, l’endroit le plus venteux, pour admirer l’océan à perte de vue, puis on fait demi tour. La croisière dure 1 heure 30, on sait maintenant que le Milford Sound est un incontournable de Nouvelle-Zélande et pourquoi les fjords fascinent autant les voyageurs.

Milford Sound

Milford Sound

Milford Sound

Milford Sound

Wanaka, entre lac et montagnes

Après la croisière on redescend à Te Anau pour renouer le contact avec la civilisation et s’octroyer un petit après-midi de repos dans un camping tout équipé (parce que des fois prendre une douche, ça peut être sympa aussi) au bord du lac, où on passe la nuit. Le lendemain on retourne à Queenstown pour un après-midi shopping (#jeantroué pour Gaëlle) et une visite de la ville un peu plus approfondie. Puis en fin de journée on reprend la route direction Wanaka, à 70 km au Nord dans les montagnes.

Milford Sound

Gros point positif du pays : De l’agneau dans les vallées et des barbecues dans les campings, on a plus qu’à additionner les deux !

Milford Sound

Pas farouches les mouettes de Queenstown !

On dort sur un campsite gratuit du DOC, situé au départ de la ballade qui surplombe Wanaka et son lac. C’est tous frais et pimpants qu’on attaque la ballade du Wanaka Lake au petit matin. Pas de difficulté ni besoin de forcer, on part pour 1h30 aller-retour. Au plus haut point on a une vue imprenable sur l’immense Lac Wanaka et les montagnes environnantes. On a bien fait de se lever tôt, on a le panorama pour nous tous seuls alors que des petits groupes arrivent quelques minutes plus tard.

Diamond Lake

Wanaka

Wanaka

Wanaka

On redescend vers 11 heures pour aller visiter Wanaka. Là on arrive tout droit dans le décor type du film du dimanche après-midi sur la 6. Celui dont l’histoire est banale mais que tout le monde regarde (même vous, on le sait), où une mère de famille fraîchement divorcée rend visite à sa tante Rachel dans le Vermont, qui habite une maison glauque et solitaire au beau milieu d’une forêt où elle se fera trucider tranquillement (par son ex mari devenu alcoolique bien entendu). Mais voilà qu’on s’égare, revenons donc à nos moutons (l’expression prend tout son sens en N-Z) et à Wanaka où le scénario de midi sera sandwich/bière au bord du lac, au soleil et face aux montagnes. Elle est pas belle la vie ? On a bien sûr fait un crochet pour aller photographier le fameux arbre au milieu de l’eau, qui n’est plus vraiment au milieu de l’eau d’ailleurs.

Soyez vigilent, ils n’attendent pas le petit canard vert pour traverser, eux.

Wanaka

Wanaka

Wanaka

On fait un petit tour au centre ville qui est plutôt animé et on en profite pour acheter une bombe anti sandflies (mouches des sables), l’unique point négatif du pays et principal ennemi du néo-zélandais, sans compter les rugbymen étrangers bien entendu. On s’arrête ici sur ce décor de rêve, à Wanaka, avant de traverser Haast Pass, une autre plus belle route du pays (de plus en plus belles), pour atteindre les glaciers Fox et Franz Josef, notre prochaine étape en Nouvelle-Zélande.

Milford Sound

En exclu : Nos têtes quand on a croisé des otaries pendant la croisière !

Roulez sur nos traces !

1 € = 1,60 dollar néo-zélandais (NZ$)

Nos campements :

  • Campsite Creek : 13 NZ$ /p (8,20 €) la nuit. Camping du DOC, très cher car sur la route du Milford Sound et il n’y a qu’une toilette sèche.
  • Lakeview Kiwi Holiday Park, Te Anau : 30 NZ$ pour 2 (18,90 €) l’emplacement avec électricité et Wifi gratuit illimité (offre campermate). Super camping tout équipé avec le lac à deux pas, rien à dire.
  • Diamond Lake Campsite : Camping du DOC, gratuit avec toilettes sèches. Idéal car situé au départ des randonnées.

La croisière du Milford Sound :

On peut prendre les billets à l’avance à Te Anau ou Queenstown ou directement sur place. On a fait notre croisière avec Jucy pour 67,5 NZ$ pour 2 (42,5 €), avec moitié prix pour le conducteur. Sinon c’est 45 NZ$/p (28,30 €). C’était le moins cher, sinon il y a tous les prix et les services. Chacun peut y trouver son compte.

Pour tout savoir sur les sentiers et randonnées possibles, avec toutes les infos et itinéraires différents : Rendez-vous sur le site du DOC (Department of Conservation).

Pour connaître tous les campings et services disponibles dans chaque région, ville, route de Nouvelle-Zélande : Téléchargez l’application Campermate (cartes téléchargeables pour une utilisation hors-ligne).

Toutes nos photos sont sur Facebook.

Retrouvez notre bilan et nos vidéos de la Nouvelle-Zélande ici.

Commentaires

2 Commentaires
  1. Publié par
    Gaëlle & Maxime
    Mai 18, 2017 Reply

    Tu penses vraiment qu’on a été la tester ? Une chose est sûre, elle ne dépasse pas les 10 degrés ! 😉

  2. Publié par
    Denis
    Mai 18, 2017 Reply

    Salut les enfants
    Trop beau les lacs.Quelle est la temperature moyenne?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Universlemonde Universlemonde
Menu