Newsletter

Recevoir chaque article !

Nouvelle-Zélande : Le parc national de Wai-O-Tapu

Road trip en Nouvelle-Zélande : Le parc national de Wai-O-Tapu, jours 22 à 25.

On a quitté Wellington en vous promettant le parc national du Tongariro et voilà qu’on passe à celui de Wai-O-Tapu. On se met à la place de nos millio… de nos millie… de nos lecteurs qui doivent se sentir bernés à l’heure qu’il est (si, si). Pour tout vous dire, le Tongariro où se trouve le Mordor du Seigneur des Anneaux et qui est justement LE parc qu’on voulait absolument voir nous a fermé ses portes juste sous le nez pour causes d’intempéries. Paraît-il qu’il y aurait trop de neiges et qu’il faut prendre un guide hyper cher et du matériel d’alpinisme pour le faire en toute sécurité et blablaba et blablabla. On est dépités mais on ne se laisse pas abattre, non, non. Même que pour se rattraper on vous emmène visiter l’un des 20 endroits les plus incroyables de la planète : Le parc national de Wai-O-Tapu, situé dans la plus grande région géothermale de Nouvelle-Zélande.

Retrouvez notre bilan et nos vidéos de la Nouvelle-Zélande ici.

Cet itinéraire a été créé à l’aide du site Le planificateur de voyages

On ne parlera pas du Tongariro car c’est tout frais et la plaie est encore ouverte. On met juste une photo pour vous montrer comment c’est beau, même de loin.

Là c’est quand on roule pour aller le voir

Et là c’est Gaëlle quand la dame nous annonce qu’il y a trop de neige, qu’il faut prendre un guide qui coûte un bras (même les deux vu qu’on est deux) et que de toute façon on ne verra rien car c’est brouillard party au sommet.

On fait le Taupo

On se remet donc en route vers notre prochaine destination : Taupo et sa région géothermale. On contourne le lac Taupo qui est le plus grand lac de Nouvelle-Zélande pour arriver à la ville du même nom. Un premier arrêt pour la nuit à Motuoapa où Gaëlle recommence à parler aux animaux et à faire flipper Maxime (comme au Milford Sound, ils l’écoutent VRAIMENT). On passe la nuit au bord du lac Taupo où, comme un peu partout dans le pays, des tonnes d’activités sont proposées (kayak, bateau etc).

Nouvelle preuve en vidéo

Comme vous pouvez le constater, Maxime est très confiant et semble trouver ça tout à fait normal que des cygnes noirs accourent quand Gaëlle les appelle. Bon, on passe à la suite ?

Le lendemain on part pour la ville de Taupo et comme on nous l’avait prédit au Tongariro, la météo c’est pas du tout ça. On va voir les Huka Falls, même sous la pluie. C’est plus un court d’eau très rapide que des chutes d’eau mais ça vaut le détour. La visite dure environ 2 minutes 35 en prenant son temps. La région est surtout réputée pour son activité volcanique et ses piscines naturelles d’eau chaude. Certaines sont même accessibles gratuitement au bout de County Avenue.

Huka Falls

Huka Falls

Le déluge est donc au programme du jour et en attendant que Noé construise son arche pour tous nous emmener vers un monde magique où la pluie et le froid n’existent pas qu’est-ce qu’on fait ? Et bien on va à la bibliothèque mesdames et messieurs ! On vous fait pas un dessin, l’après-midi est hyper productif et on ne sait plus où donner de la tête …

Le parc national de Wai-O-Tapu

On se lève tôt le lendemain, pour faire les 40 km qui séparent Taupo de Wai-O-Tapu et arriver à l’ouverture du parc. Ce lieu, aussi appelé le Yellowstone de Nouvelle-Zélande, est très spécial car il est situé à la rencontre de deux plaques tectoniques qui passent l’une sous l’autre en dégageant une activité volcanique très intense. Ça veut dire qu’il y a des cratères en formation, des fumerolles, que l’eau est parfois à 100 degrés juste à côté de nos pieds et surtout que ça sent l’œuf pourri dans toute la région à cause du soufre. Le parc est magnifique même sous le brouillard et la pluie, qui nous ont visiblement pris en filature, et la balade paraît irréelle tant les couleurs qui nous entourent semblent sortir d’un pot de peinture. Elles varient en fonction des composants chimiques qui s’échappent et sont 100 % naturelles ce qui donne des résultats vraiment incroyables. On vous laisse juger en photos et imaginer ce que ça pourrait donner en plein soleil.

La palette de l’artiste dont les couleurs changent en fonction du niveau d’eau et de la direction du vent

Wai-O-Tapu

Le bain du Diable : Plus il y a d’arsenic plus l’eau est verte.

Wai-O-Tapu

Les terrasses de silice

Wai-O-Tapu

Vue panoramique de la vallée de Wai-O-Tapu avec la poêle à frire au premier et le lac Ngakoro au loin

Wai-O-Tapu

La piscine de champagne qui mesure 60 mètres de diamètre pour 60 mètres profondeur. Sa température est de 74°C et elle contient énormément de minéraux comme de l’or, de l’argent, du mercure, du soufre ou de l’arsenic.

Wai-O-Tapu

L’eau bout constamment à Wai-O-Tapu

Wai-O-Tapu

La grotte à soufre

Wai-O-Tapu

Le lac Ngakoro

Wai-O-Tapu

La durée de la visite est de 1h30 environ et on vous conseille d’y aller à l’ouverture pour être tranquille et de finir par le geyser Lady Knoxx à 2 km plus loin après l’entrée du parc. C’est un geyser naturel découvert il y a cent ans à peine par des prisonniers qui lavaient leurs vêtements dans l’eau chaude. Il projette de l’eau bouillante jusqu’à 20 mètres de haut et parfois pendant une heure lorsqu’ils l’activent chaque matin à 10h15. Ça ne paraît pas très authentique dit comme ça mais si vous êtes chanceux ou patient il s’active toutes les 75 heures naturellement. 😉

Wai-O-Tapu

Wai-O-Tapu

Wai-O-Tapu

Avant de prendre la direction de Rotorua, la prochaine ville, on fait un arrêt aux Mud Pools, les piscines de boue. On sait que c’est bon pour la peau et que c’est très tentant mais la boue chauffe entre 60 et 80 degrés donc continuez avec la crème Nivea et tout ira bien.

Wai-O-Tapu

Un petit passage à Kerosene Creek et ses piscines naturelles d’eau chaudes, à 5 km plus au Nord. Là c’est bon, vous pouvez y aller. Sous la pluie c’est encore meilleur ! 😉

Kerosene Creek

Redwoods Forest

Après toutes ces aventures incroyables, on file à Rotorua pour y passer la nuit. Le lendemain on part visiter la forêt de Redwoods (pas Sherwood hein, Redwoods) une forêt de plus de 288 hectares de séquoias géants. Plusieurs balades plus ou moins longues sont proposées à pieds, à vélos, à cheval, avec son chien, son hamster, les yeux bandés etc etc, vous avez le choix. Nous on a fait comme d’habitude, c’est à dire à notre sauce, en coupant sur d’autres chemins imprévus et on ne s’est même  pas perdus ! (#grossevictoire) On peut y passer la journée car le lieu est très calme et reposant, il y a un parcours de ponts suspendus entre les arbres à 25 NZ$/p (16 €) pour les plus de 18 ans mais on ne l’a pas fait.

Redwoods

Redwoods

Redwoods

Redwoods

Hakuna Matamata

Après cette belle bouffée d’air frais, qui dure déjà depuis trois semaines, on reprend la route en direction de la ville de Matamata et surtout Hobbiton alias La Comté alias le village des hobbits alias les petits êtres du Seigneur des Anneaux alias la terre des ancêtres de Gaëlle qui mesure 1m56. *Espace prévu pour reprendre son souffle* À bientôt pour de nouvelles aventures.

Redwoods

Roulez sur nos traces !

1 € = 1,60 dollar néo-zélandais (NZ$)

Nos campements :

  • Motuoapa Bay Holiday Park : 40 NZ$ (25 €)  le site alimenté pour 2 avec toutes les installations et le wifi illimité. Cher pour ce que c’est et le wifi ne fonctionnait pas.
  • The Spa Hotel & Holiday Park à Taupo : 20 NZ$(12,50 €) le site alimenté avec eau mais sans toilettes.
  • Holdens Bay Holiday Park à Rotorua : 30,16 NZ$ (19 €) le site alimenté (offre Campermate). Camping top, très bien équipé et propre. 1Go de Wifi offert à chacun.
  • Firth Tower Museum Carpark à Matamata : 12 NZ$ (7,50 €) le site alimenté avec toilettes propres, le top.

Nos visites :

  • Parc national de Wai-O-Tapu : 32,5 NZ$/p (20,30 €) l’entrée.

Pour tout savoir sur les sentiers et randonnées possibles, avec toutes les infos et itinéraires différents : Rendez-vous sur le site du DOC (Department of Conservation).

Pour connaître tous les campings et services disponibles dans chaque région, ville, route de Nouvelle-Zélande : Téléchargez l’application Campermate (cartes téléchargeables pour une utilisation hors-ligne).

Toutes nos photos sont sur Facebook.

Retrouvez notre bilan et nos vidéos de la Nouvelle-Zélande ici.

Commentaires

2 Commentaires
  1. Publié par
    Pauline
    Sep 26, 2017 Reply

    Beau jeu de mot Max ! Par contre c’est pas sympa de dire la taille de Gaëlle. Tout ce qui est petit est mignon, et puis d’abord toi t’es pas un géant non plus !
    #fémisteetalors

    • Publié par
      Gaëlle & Maxime
      Sep 26, 2017 Reply

      Merci, merci ! Elle était consentante et puis à ses yeux je suis un géant, c’est tout ce qui compte 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Universlemonde Universlemonde
Menu