Newsletter

Abonnez-vous pour ne rien louper de nos articles, vidéos, bons plans et conseils voyage !

Strasbourg : Sans strass ni knack !

Max a visité Strasbourg en solo, alors il vous raconte. En fait c’est moi, Max, qui parle mais j’avais envie de parler de moi-même à la troisième personne (juste un kiff).

Je suis rentré de Malaisie pendant que Gaëlle restait un mois de plus en Indonésie. Pour patienter jusqu’à ce qu’elle revienne, j’ai sorti le pictionnary. Mais un mois c’est long et je suis nul en dessin. Du coup, j’ai fait péter le scrabble et je me suis auto battu avec « Zozotez » mot compte triple. Mais tout seul c’est nul et j’ai eu envie de manger des knacks. Alors sans crier gare j’ai pris ma bagnole, 3 slips, un sandwich au thon et je suis parti vivre vers Strasbourg, chez des amis pendant 3 semaines.

Pour découvrir toutes les infos utiles des marchés de Noël de Strasbourg, Colmar et d’autres villages alsaciens, cliquez ici.

Les beaux jours à Strasbourg

Je suis parti début juin, en plein été vers 14 heures du matin mais comme je ne suis pas là pour raconter ma vie – pas cette partie là en tout cas – on va passer directement aux choses sérieuses.

Moi, pendant mes 4h30 de route

Cette illustration animée ne me représente pas réellement, je ne suis pas un Jedi !

Strasbourg, c’est la capitale de l’Europe, la capitale de l’Alsace, la capitale de Noël, la capitale des flammekueches (tartes flambées), la capitale des knacks, la capitale des gens qui disent « Oyèèèè » quand ils sont choqués ou contents, la capitale de la choucroute, la capitale du bretzel, la capitale des gens qui ont un accent à équidistance (personne ne l’a vu venir celui-là, ne mentez pas) du français et de l’allemand et bientôt il va falloir dire de quoi elle n’est pas la capitale pour gagner du temps.

Strasbourg à Noël

Alsace

Strasbourg, ça veut dire « le château sur la route » en allemand. Elle a été allemande, mais comme on l’aimait bien elle est devenue française, puis allemande à nouveau et encore française et puis les allemands en ont eu marre de jouer donc on l’a gardée.

L’Alsace

L’Alsace, il faut qu’on en parle. Je me dois de rétablir certaines vérités. Avant tout cela, j’expliquais à un pote que je partais 3 semaines à Strasbourg en juin quand son sourcil gauche s’est subrepticement levé pendant que le droit faisait semblant de regarder ailleurs. Il a ponctué cette prouesse épidermique d’un tremblotant « Mais … Pourquoi ??? » quand je me suis rappelé que pour nous lyonnais, et pour tous ceux qui se trouvent au Sud de Lyon (sauf Saint-Étienne, faut pas déconner non plus) l’Alsace fait partie du Nord. Le vrai grand Nord, terre froide et désolée appartenant au triste Mordor, parsemé de mines et peuplé de gnomes puants vêtus d’habits gris.

Les Vosges en hiver

Et bien l’hiver en Alsace, il fait effectivement froid (mais il y a les marchés de Noël) tandis que l’été il fait beau et chaud (mais y’a plus les marchés de Noël). Les villages sont typiques avec de belles maisons à colombages et les forêts des Vosges offrent de superbes balades et panoramas en pleine nature. En plus de ça, les alsaciens sont de type gentil en général et on bouffe plutôt bien dans la région (la région des knacks les gars, ne l’oubliez jamais !).

Les Vosges en été

Strasbourg

La Grande Île de Strasbourg

La Grande Île, c’est le centre-ville de Strasbourg. C’est donc sur cette île que je marche seul sans témoin, sans personne pour découvrir la très belle place Kléber avec sa statue et sa fontaine et plus loin la place Gutenberg avec la statue de l’inventeur de l’imprimerie. Si j’avais la vanne facile et joueuse, je dirais que cette dernière m’a fait bonne impression. Mais je m’abstiendrai pour cette fois.

#Tropcontentdemablague

Cliquez sur les images pour les agrandir

Le centre-ville de Strasbourg est aussi connu pour l’impressionnante cathédrale Notre-Dame de Strasbourg de style gothique, haute de 142 mètres et qui fut le bâtiment le plus haut du monde, en son temps. Seule l’architecture de l’édifice est de style gothique, les curetons du coin ne se baladent pas en New Rocks avec la tronche de Marilyn Manson en poussant des cris métalleux, bien évidemment.

Strasbourg

Strasbourg

La plateforme de la cathédrale est accessible à 66 mètres de haut pour une vue imprenable sur toute la ville, retrouvez les horaires et les tarifs en fin d’article.

Strasbourg

Strasbourg

Face à la cathédrale, on trouve la maison Kammerzell fondée en 1427, considérée comme la plus belle maison de Strasbourg et comme l’une des plus belles brasseries du monde. La maison Kammerzell est aussi un hôtel/restaurant.

Strasbourg

Ci-dessous, la maison Kammerzell vue depuis la cathédrale

Strasbourg

La Petite France est le quartier historique et médiéval des anciens tanneurs de Strasbourg. Il est très pittoresque et touristique, réputé pour ces maisons à colombages et les balades au bord des canaux ou de la rivière Ill sont très agréables. Alors j’ai fait mes petites recherches et il s’avère que le tout doux, tout beau, tout mignon nom de « Petite France » vient de la Syphilis. Pendant la guerre d’Italie, dans les années bissextiles du XVème siècle, Strasbourg était allemande et ils avaient créé un hospice pour les soldats atteints de la syphilis appelée également « maladie des français ». Il paraît qu’ils hésitaient entre « Dernière Souffrance » et « Crève en silence y’en a qui dorment » mais finalement « Petite France » ça collait mieux niveau tourisme. Et puis tout le monde sait que la maladie des français c’est le pinard, pas la syphilis. C’est quoi ces histoires ?!

Strasbourg

Strasbourg

Ci-dessous l’église Saint-Paul vue depuis le pont Royal

Strasbourg

Le jardin des 2 rives

Pour vous situer, en face de Strasbourg c’est l’Allemagne. Mais en face, genre tout de suite là maintenant. Il y a un pont qui passe au-dessus du Rhin, vous marchez 2 minutes 34 et hop vous êtes à Kehl en Allemagne, comme ça les doigts dans le pif, même en peignoir si vous voulez et sans passeport ni justificatif de domicile. On est assez loin de l’ambiance pickpocket, corruption et augmentation soudaine des visas en fonction du cours de la tête du client des frontières asiatiques. Le seul indicateur qui signale un nouveau pays, c’est cette belle et suave langue germanique que les autochtones viennent langoureusement susurrer au creux de votre oreille si délicate …

Le Rhin

Strasbourg

Strasbourg

Nous, pacifiques français défenseurs du bien et de la juste morale jusque dans l’adversité (comment ça je suis chauvin ??), avons créé le jardin des deux rives. Un parc de verdure et de paix situé de chaque côté du Rhin, symbolisant le futur apaisé et commun de nos deux grandes nations qui regardent dans le même sens, faisant table rase en bois d’arbre du passé. Enfin c’est ce qu’il ont marqué, mais c’est un parc quoi ! On vient faire un picnic, du vélo, du ball-trap ou autre, les enfants gazouillent, les oiseaux mangent des chips ou l’inverse et tout le monde est heureux.

Strasbourg

Strasbourg, capitale de l’Europe

Strasbourg ayant eu pendant longtemps le postérieur entre deux chaises – un rocking chair français et un tabouret allemand – c’est tout naturellement qu’elle fut élue capitale européenne en 1949 en symbole de réconciliation. À Strasbourg, on peut trouver les principales institutions de l’Union Européenne comme le Palais de l’Europe, la Cour Européenne des Droits de l’Homme et le Parlement Européen (l’endroit où on parle et on ment). Ce dernier peut se visiter gratuitement et sans réservation, on peut également visiter l’hémicycle. Retrouvez toutes les infos sur le site officiel du parlement européen.

Cliquez sur les images pour les agrandir

Balades dans les Vosges

Aller dans les Vosges pour se balader en forêt, c’est comme aller au Brésil pour voir du beau foot sur les plages ou en Colombie pour goûter de la cocaïne de premier choix les meilleurs cafés. J’ai fait plusieurs balades, guidé par mes amis dans des forêts magnifiques et immenses, sur des sentiers très bien balisés. Retrouvez les principales balades ci-dessous avec les temps de trajet et les noms disponibles sur l’application de cartes hors-ligne Maps.Me (carte du Bas-Rhin).

  • Le petit Katzenberg : 2h30 aller-retour depuis les Deux Chênes en passant par la Porte de Pierre.
  • Le refuge du Schneeberg : 2h aller-retour depuis la route du Panorama, à Wofsthal.
  • La Chatte Pendue : Boucle de 3 heures en passant par le château de Salm, la Chatte Pendue et l’étang du Coucou.

Cliquez sur les images pour les agrandir

L’étang du Coucou

Strasbourg

Le séquoia géant

Strasbourg

Le KL Natzweiler-Struthof

Après toutes ces réjouissances, j’ai terminé par la visite du camp de concentration du Struthof, situé à 60 km de Strasbourg, devoir de mémoire oblige.

Rappel des faits : En 1939, un petit brun moustachu aux yeux marrons qui crie tout le temps, dit à tout le monde que seuls les grands blonds aux yeux bleus sont des êtres parfaits et méritent de vivre. Ses sbires, qui avaient oublié leur cerveau dans la commode en partant le matin, s’exécutent et exécutent tous les bruns aux yeux marrons qui traînent dans les parages en commençant par les juifs.

C’est la seconde guerre mondiale, les allemands profitent qu’on ait le dos tourné pour nous reprendre l’Alsace et la Moselle et et tombent sur un gisement de granite rose près des pistes de ski du Mont Louise, dans les Vosges. Ils virent les skieurs, remplacent les tire-fesses par des baraquements et transforment l’auberge du coin en chambre à gaz. Plus de 52 000 juifs, tziganes, résistants et autres ennemis des cramés de la cervelle Nazis serviront de main d’œuvre pour extraire le granite rose et plus de 22 000 d’entre eux mourront dans des conditions atroces, après être devenus de simples numéros, loin de toute forme de dignité humaine.

Cliquez sur les images pour les agrandir

Comme ils savaient pas trop comment occuper leurs longues soirées d’hiver, ils n’ont rien trouvé de mieux que de faire des expériences sur des humains pour prouver leur supériorité physique par la science. Le Struthof était un camp de base, les allemands s’en servaient pour gérer près de 70 autres camps de l’autre côté de la frontière.

Strasbourg

Après le camp d’extermination d’Auschwitz, en Pologne, les Killing Fields et le S-21 de Phnom Penh, le Struthof m’a malheureusement paru petit. Si c’est la première fois que vous visitez un endroit de ce genre, votre sensibilité sera mise à rude épreuve. Le Struthof est l’un des bien trop nombreux monuments gardés intactes à la mémoire de la folie humaine, pour se rappeler d’événements qui ont encore lieu aujourd’hui, sous différentes formes, quelque part sur la planète …

Le mémorial du Struthof

Strasbourg

Strasbourg : Sans strass ni knack !

Je crois que personne ne nous regarde alors on peut parler tranquille : J’ai eu un véritable coup de cœur pour l’Alsace ! C’est sûr que quand on a des amis géniaux sur place, ça aide toujours. Mais Strasbourg est une super ville à taille humaine, agréable à découvrir, et l’Alsace une belle région avec plein de petits villages tout mignons et les Vosges où il y a assez de balades pour toute une vie. Niveau bouffe, c’est encore une région où on ne se laisse pas abattre avec les tartes flambées, les bretzels et plein d’autres mets que je ne convertirai pas en kilos par principe. Un énorme merci à mes formidables amis, j’ai passé 3 semaines mémorables même si vous aviez dit qu’on ferait des knackis … !

Quand tu penses à tes copains de Strasbourg

Strasbourg et l’Alsace, je vous conseille fortement d’aller y faire un tour.

Même sans strass ni knack et si c’est pas Noël !

Marchez sur mes pas !

Où dormir à Strasbourg :

Dans la maison de Thibault, Anne-France et leurs 3 enfants située à Urmatt, à environ 30 minutes de route de Strasbourg. Une très belle maison de 160 m² disponible sur ce lien AirBnB.

C’est l’hébergement idéal pour une famille, si vous désirez visiter Strasbourg, le Struthof, vous balader dans les Vosges ou aller à EuropaPark qui se trouve à 1 heure de route.

!! OBTENEZ 25 € de crédit AIRBNB en cliquant sur notre lien !!

Où manger/boire un verre à Strasbourg :

La cloche à fromage, un restaurant dédié au fromage pour les amoureux du fromage parce que c’est la vie !

Jeannette et les Cycleux, pour des mojitos aussi bons que variés avec des happy hours et tout ce qu’il faut pour l’apéro.

Les BerThoM, pour boire des bières de tout type, de toute taille et de toute bulle.

Les transports :

Les parkings relais P+R, situés en périphérie de la ville, sont très pratiques pour visiter Strasbourg. Le ticket comprend le parking et les déplacements en tramway dans toute la ville pour 4,10 € et jusqu’à 7 personnes. Retrouvez toutes les infos sur le site officiel des parkings relais de Strasbourg.

Prix d’un ticket de bus ou tramway pour un aller ou 1 heure et une correspondance : 1,60 €.

Les visites :

La cathédrale Notre-Dame de Strasbourg,  5 €/personne pour monter admirer la vue panoramique. Ouvert tous les jours, du 1er Avril eu 30 Septembre, de 9h30 à 20h. Dernière montée possible à 19h30.

Le Struthof, 6 €/p pour les adultes, 3 € pour les – 18 ans et gratuit pour les – 10 ans. Retrouvez toutes les infos utiles sur le site officiel du Struthof.

Horaires du Struthof :

  • Du 1er Mars au 15 Avril et du 16 Octobre au 24 Décembre : De 9h à 17h, dernière entrée à 16h. 10h – 12h45/14h – 16h pour visiter la chambre à gaz, située 1 km plus bas.
  • Du 16 Avril au 15 Octobre : De 9h à 18h30, dernière entrée à 17h30. 10h – 12h45/14h – 17h pour visiter la chambre à gaz, située 1 km plus bas.

Pour découvrir toutes les infos utiles des marchés de Noël de Strasbourg, Colmar et d’autres villages alsaciens, cliquez ici.

Vous avez des questions, d’autres informations, une expérience dans le domaine ou juste besoin de parler ?

N’hésitez pas à commenter ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Universlemonde Universlemonde
Menu