Newsletter

Abonnez-vous pour ne rien louper de nos articles, vidéos, bons plans et conseils voyage !

Kuala Lumpur : Le confluent boueux !

On a passé 4 jours à Kuala Lumpur, la capitale malaisienne.

Kuala Lumpur … Ce nom vous fait rêver ? Cette douce consonance résonne au creux de votre oreille telle une mélopée sucrée arrosée d’horizons exotiques ? Et bien ça veut dire « confluent boueux ». Désolés de casser le délire mais on savait pas trop comment vous le dire. En même temps c’était dans le titre, vous étiez prévenus. On passe à la suite ?

Kuala Lumpur, pas plus haut que le bord

On parle de pluie (bien entendu) car il pleut quasiment tous les jours à Kuala Lumpur. À cette nouvelle déconsternante (contraction de déconcertante et consternante, mot inventé par Gaëlle), on ajoute qu’en plus d’être quotidiennes les pluies sont assez violentes. Vous voyez les inondations qui passent au 20h avec Jean-Jacques qui a transformé sa porte en radeau alors que sa maison boit la tasse ? Ici, ça s’appelle « la pluie ».

Kuala Lumpur

La profondeur des caniveaux est proportionnelle à la quantité de pluie, attention à la marche !

Kuala Lumpur

Les transports à Kuala Lumpur

Les transports à Kuala Lumpur, faut qu’on en parle. Il y a les bus, le train, le métro, le train monorail, les bus touristiques hop on/hop off et 4 lignes de bus gratuits. Avec des sigles bien sympas comme GOKL, RapidKL, MRT, LRT, KTM, LOL, MDR, PTDR*. La première fois qu’on est tombés sur la carte des transports, on la regardait comme un ornithorynque qui tente de résoudre une équation avec une pelle. À partir de la seconde fois ça va mieux, retenez surtout les bus gratuits et on vous explique tout en fin d’article.

* Les 3 derniers sigles ne concernent pas les transports.**
** Cette précision est surtout destinée aux plus de 50 ans.***
*** Sauf nos parents qui sont trop « in » ! 🙂

Quand tu vois la carte des transports à KL pour la première fois !

Kuala Lumpur

Désolés, on n’a pas trouvé d’ornithorynque avec une pelle

Jalan Alor

Jalan, la « rue » en bahasa et Alor comme dans « Alor qu’est-ce qu’on bouffe ? ». Jalan Alor, c’est la rue réputée pour la street food, près du quartier Bukit Bintang, qui n’est pas loin du centre. Si vous vous voulez traverser l’Asie, traversez cette rue et vous vous ferez une idée de ce qu’on mange dans chaque pays du continent. En plus de la street food, y’a battle de karaoké en chinois tous les soirs mais comme on n’aime pas trop ridiculiser les gens en public, on s’est abstenus.

Kuala Lumpur

Le KL Forest Eco Park

Le KL Forest Eco park permet d’être en totale immersion dans la jungle et de se balader sur des passerelles qui traversent la canopée avec le centre-ville à côté. C’est beau comme vous et nous (enfin surtout nous) et c’est gratuit donc ça nous rend heureux. Un peu comme quand Jesse arrive à sauver Willy. C’est dans Sauvez Willy. On précise pour ceux qui sont pas beaucoup culturés.

Kuala Lumpur

Kuala Lumpur

Kuala Lumpur

Kuala Lumpur

Kuala Lumpur

On l’a rebaptisé le KL Moustique Eco Park, on ne vous fait pas un dessin

À l’entrée du parc se situe la KL Tower ou tour Menara, la 3ème plus haute tour de Kuala Lumpur (421m) qui sert d’antenne téléphonique.

Kuala Lumpur

Les tours Petronas

Les tours Petronas sont connues dans le monde entier, elles culminent à 452 mètres de haut et sont visibles depuis plusieurs endroits de la ville. Ça veut dire que si vous allez à Kuala Lumpur sans les voir c’est que vous vous êtes trompé de ville ou que votre ophtalmo vous a menti.

Kuala Lumpur

Kuala Lumpur

Elles appartiennent au groupe pétrolier Petronas, l’une abrite des bureaux tandis que l’autre renferme des boutiques, un cinéma, une salle de concert, une mosquée, des lieux de divertissement etc … Bref, il ne manque que le parc d’attraction et la piste de bobsleigh pour que la liste soit complète. Faites le tour du KLCC Park au pied des tours pour profiter de plusieurs points de vue, le jour ou la nuit avec un spectacle de lumières chaque soir sur la fontaine.

Kuala Lumpur

Kuala Lumpur

Kuala Lumpur

Pour briller en société : La passerelle d’acier qui les relie à 170 mètres de haut a été conçue pour permettre de passer d’une tour à l’autre en cas d’incendie. Un système de rotules lui permet de bouger indépendamment car le vent donne des mouvements différents à chacune des tours.

Pour briller en société #2 : L’une des deux tours n’est pas complètement droite. On ne sait pas trop pourquoi, si Bill l’architecte était bourré ou si Bobby La Bricole a zappé le dernier coup de truelle pour partir en week-end 12 minutes plus tôt, mais une des tours penchait vers l’autre pendant la construction. Un écart que les architectes ont rattrapé en la faisant pencher de 20 millimètres dans l’autres sens, sur chaque étage du 60ème au 88ème, habile Bill !

Les Batu Caves

Les grottes de Batu ou Batu Caves sont un ensemble de grottes de calcaire qui abritent le plus grand sanctuaire hindou du monde situé en dehors d’Inde.

Dès la sortie de la gare, on croise une statue d’Hanuman (non, pas Cyril) haute de 15 mètres et son temple bleu. C’est un Dieu hindou à tête de singe qui peut soulever des montagnes, tuer des démons, voler très vite, faire des œufs durs en 3 minutes bref, des choses impensables pour nous, simples mortels.

Kuala Lumpur

Kuala Lumpur

L’entrée des grottes est gardée par la statue dorée de 42 mètres de Murugan, le dieu de la guerre. L’ambiance est 100 % indienne, ça veut dire qu’on trouve des restos indiens bons et pas chers aux alentours et que les macaques qui vous entourent sont gentils mais ils se feront un plaisir de vider votre sac s’il contient de la nourriture.

Kuala Lumpur

Kuala Lumpur

Pour avoir le droit de monter jusqu’en haut, il faut se couvrir les jambes mais si vous n’avez rien, des sarongs sont en location au pied des escaliers. Comme tous les hommes sont des êtres de lumière au cœur pur (Gaëlle n’écrit pas cette phrase), ceci n’est valable que pour les femmes. L’accueil au sommet est géré par des coqs et des poules mais ça va, elles ne mordent pas. Les grottes et les temples à l’intérieur sont très beaux, c’est un lieu à ne pas louper, même si ce ne sera pas LA visite qu’on retiendra de KL.

Kuala Lumpur

Kuala Lumpur

Kuala Lumpur

Kuala Lumpur

Un peu avant le sommet, il y a la Dark Cave dont la visite guidée de sa faune et de sa flore est payante. On avait épuisé notre quota grotte pour la journée alors on a passé notre chemin.

Kuala Lumpur

Kuala Lumpur

Kuala Lumpur

Le parc de Titiwangsa

Pour prendre du recul sur la vie, faire sa liste de course au calme ou admirer la skyline de Kuala Lumpur (surtout pour ça en fait), on peut aussi aller au parc de Titiwangsa. Il est un peu excentré mais ça vaut quand même le coup d’avoir une vue sympa sur la ville qu’on visite depuis quelques jours.

On peut aussi marcher, faire du vélo, du pédalo, jouer au tarot dans l’herbe ou débattre de la géopolitique au Moyen-Orient. Au parc de Titiwangsa, tout est possible sauf se faire des bisous, même quand on est amoureux.

Kuala Lumpur

Kuala Lumpur

Le KL Bird Park

Notre dernière visite de la ville se passe au KL Bird Park, un espace de 21 hectares où vivent plus de 3000 oiseaux de 200 espèces différentes.

Kuala Lumpur

Kuala Lumpur

Des grandes volières ont été aménagées pour que la plupart des spécimens puissent vivre en semi liberté. On peut même y voir le flamant rose, l’émeu et l’autruche.

Voir de si grands oiseaux, nous ça nous émeut !

Kuala Lumpur

Ci-dessous le hornbill, ou calao, un oiseau qui a la coupe de cheveux d’Elvis.

Kuala Lumpur

Kuala Lumpur

Regardez sa coupe. C’est tout lui non ? Comment ça, on exagère ?

Que vous soyez ornithologue, éleveur de ptérodactyles ou juste un curieux lambda, le KL Bird Park ravira les petits comme les grands, un peu comme Disneyland mais sans les manèges. Le parc est découpé en 4 zones et plusieurs attractions comme le nourrissage des hornbills ou des aigles et un spectacle avec des perroquets sont prévues tout au long de chaque journée. On l’a trouvé génial et très bien fait, le tour complet se fait en 2 ou 3 heures selon votre rythme.

Pour connaître les horaires des attractions et se renseigner sur le parc, il y a le site officiel.

Kuala Lumpur : Le confluent boueux !

Heureusement, le confluent n’est boueux qu’en cas de pluies ! Si la ville est grande et qu’on n’est pas trop des citadins professionnels, on a quand même apprécié Kuala Lumpur et son centre-ville aux multiples facettes. Ses accès faciles à quelques hectares de nature et son réseau de transports en commun parfois gratuits et très bien fait nous ont vraiment plu. Le bémol réside dans sa modernité, trop de centre commerciaux, trop de buildings et trop de clim pour moins d’authenticité, un paradoxe pour une ville asiatique ! Malgré ce bémol, Kuala Lumpur offre un niveau de vie et une propreté rarement vus dans la plupart des villes asiatiques, et le vaste choix de visites qu’elle propose vaut bien ses 4 jours d’exploration.

Marchez sur nos pas !

1 € = 4,65 Riggints malais (MYR)

Où dormir à Kuala Lumpur :

Hotel D’Elegant, 68 MYR (14,70 €) la chambre double avec salle de bain. Très bien situé dans le quartier Bukit Bintang, près des transports en commun, il donne sur la rue Jalan Alor qui se calme vers 23 heures.

KL Dorms, 30 MYR (6,45 €) le lit en dortoit mixte, hommes ou femmes avec petit déjeuner. Près de Jalan Alor, très bon hostel pour ceux qui voyagent seuls.

Où manger à Kuala Lumpur :

Dans la rue Jalan Alor, réputée pour sa street food bon marché originaire de toute l’Asie.

Food court Suria, le centre commercial situé au pied des tour Petronas. De la nourriture venue du monde entier, pour tous les budgets. Ouvert tous les jours jusqu’à 21h30.

Tg’s Nasi Kandar, devant l’hostel KL Dorms. Un indien comme on les aime, bon et pas cher.

Wynns Corner, un indien bon et bon marché près de Jalan Alor.

Les transports :

Bus Malacca – Kuala Lumpur, 10 MYR/p (2,15 €) pour 2 heures de route. Chaque jour un départ toutes les demi heures.

À Kuala Lumpur, vous avez le choix en le métro MRT, le train KTM, le Monorail LRT, les bus Rapid KL ou les bus gratuits GOKL. Les tickets de transports coûtent en moyenne 2,30 MYR/personne/trajet (0,50 €).

Avec GOKL, 4 lignes de bus gratuits. Les bus circulent chaque jour de 6h à 23h, ils passent environ toutes les 10 minutes. Attention, ils ne circulent que dans un sens ! Téléchargez la carte des 4 lignes de bus sur le site officiel.

Pour le KL Forest Eco Park, prendre le GOKL violet et descendre à l’arrêt KL Tower.

Pour les tours Petronas, prendre le GOKL vert ou le métro MRT et descendre à l’arrêt KLCC.

Pour les Batu Caves, le train KTM Komuter y va directement depuis la gare KL Sentral. Comme il y a des travaux, nous avons pris un bus gratuits jusqu’à la gare de Sentul puis le train jusqu’à Batu Caves pour 2,30 MYR/p l’aller (0,50 €), un départ toutes les 40 minutes. Idem pour le retour.

Pour le parc de Titiwangsa, l’arrêt Sentul, en Monorail LRT, est à 1 km.

Pour le KL Bird Park, l’arrêt de métro MRT Muzium Negara, puis traversez le jardin botanique.

Pour rejoindre l’un des deux aéroports situés à 70 km de la ville, KLIA & KLIA 2, il y a plusieurs possibilités :

  • Avec Grab taxi, 74 MYR (15,90 €) péages inclus pour environ 1 heure de trajet.
  • Avec le train Klia Ekspress depuis la gare KL Sentral que l’on peut rejoindre en descendant à l’arrêt de métro Muzium Negara. 55 MYR l’aller/p (11,80 €) ou 100 l’aller-retour/p (21,50 €) pour 30 minutes par trajet. Possibilité de réserver un billet sur le site officiel. Le train Klia Transit propose les mêmes prix mais effectue plusieurs arrêts entre les aéroports et la gare KL Sentral, il s’adresse donc plus aux locaux.
  • En bus, 12 MYR/p l’aller (2,50 €) pour 1h30 de trajet environ. Il roule dans les 2 sens depuis la gare KL Sentral, la billetterie est située à l’étage 1.

Les visites :

KL Forest Eco Park, entrée gratuite tous les jours de 7h à 18h.

Batu Caves, entrée gratuite de 10h à 17h. Il faut se couvrir les épaules et les femmes doivent se couvrir les jambes, des sarongs sont loués à l’entrée pour 5 MYR (1,10 €) et on vous rembourse 2 MYR (0,45 €) quand vous le rendez. L’entrée à The Dark Cave coûte 35 MYR/p (7,50 €) pour les adultes et 25 MYR/p (5,40 €) pour les moins de 12 ans. Elle ouvre de 10h à 17h en semaine et de 10h30 à 17h30 les we, vacances et jours fériés.

Parc de Titiwangsa, entrée gratuite, ouvert 24/7.

KL Bird Park, 63 MYR/p (13,50 €) ou 42/enfant de 3 à 11 ans (9 €), ouvert tous les jours de 9h à 18h.

Les Tours Petronas, retrouvez toutes les infos sur le site officiel.

Vous avez des questions, d’autres informations, une expérience dans le domaine ou juste besoin de parler ?

N’hésitez pas à commenter ! 😉

Commentaires

4 Commentaires
  1. Publié par
    elsa
    Juil 8, 2018 Reply

    J’ai trouvé l’info à l’aéroport en demandant au guichet des bus.
    Il y’en a plusieurs par heure. C’est direct et c’est le terminus. Facile donc.

    • Publié par
      Gaëlle & Maxime
      Juil 8, 2018 Reply

      Parfait, on va l’ajouter à l’article. Merci !

  2. Publié par
    elsa
    Juil 8, 2018 Reply

    super!! Merci pr les infos. J aime votre sens de l humour.
    Petite precision il est possible de prendre un bus de l aeroport pr le centre ville (Pudu Sentral station) pr 12RM, solution la plus economique.

    • Publié par
      Gaëlle & Maxime
      Juil 8, 2018 Reply

      Merci, et tu sais où on peut trouver les horaires et la durée du trajet ?

      Content que l’article t’ait plus, merci 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Universlemonde Universlemonde
Menu