Newsletter

Abonnez-vous pour ne rien louper de nos articles, vidéos, bons plans et conseils voyage !

PVT Nouvelle-Zélande : Liberté, Égalité, Travailler, Formalités

Effectuer les démarches à l’arrivée et trouver un travail saisonnier en PVT Nouvelle-Zélande.

J’arrive enfin à Auckland, soit l’une des villes les plus éloignées de … Ben de tout ! Là, après avoir traversé la planète, mes économies et moi on décide d’un accord unilatéral et exponentiel (si, si, c’est possible) de kiffer la vie. Et c’est pas 3 bières et un burger qui vont nous faire peur ! Résultat des courses, en 4 jours à Auckland j’ai le rythme de dépenses d’un politicien – au hasard le petit qui gesticule avec ses Ray-ban sur le pif – sauf que là c’est vraiment mon argent donc c’est beaucoup moins drôle ! Je vous préviens, la vie à Auckland ça coûte un bras. Ça fait à peu près une couille et demi en euros.

Bref, on n’est pas là pour parler pognon, on a du pain (de mie, bienvenue en N-Z) sur la planche. Comment ouvrir un compte en banque ? Le numéro IRD, mais qu’est-ce donc ? Comment c’est qu’on fait pour vite trouver un travail de saisonnier en N-Z ? Aujourd’hui, devant vos yeux ébahis, je vais faire toute la lumière sur ces mystères qui vous hantent avant votre voyage au pays du long nuage blanc (c’est la Nouvelle-Zélande, si t’avais pas compris).

1 € = 1,65 Dollars néozélandais (NZ$)

Cliquez sur le lien en fin de phrase pour savoir comment c’est trop facile d’obtenir son visa pour un PVT en Nouvelle-Zélande.

Pour tout savoir sur le Workaway où j’ai aménagé mon van, cliquez sur Workaway.

Pour savoir où acheter son van et comment l’aménager, cliquez sur van.

PVT Nouvelle-Zélande : Liberté, Égalité, Travailler, Formalités

Pour les premiers pas, on tâte le terrain. Déjà on met des chaussures autour de ses chaussettes parce que la Nouvelle-Zélande c’est pas une île tropicale (euphémisme). Il va falloir faire les choses dans l’ordre des priorités :

  • Boire une bière.
  • Ouvrir un compte en banque.
  • Reboire une bière.
  • Obtenir son numéro IRD.

– Mais, qu’est-ce que c’est ?

– T’inquiète pas, on voit ça après !

  • Acheter un van pour l’aménager.
  • L’aménager.
  • Boire une bière dans son van aménagé.
  • Trouver du travail parce qu’on a mis tout l’argent dans le van aménagé (et un peu dans la bière aussi).

Ouvrir un compte en banque en N-Z

Pour s’acheter des slips, manger du cassoulet et vivre de manière générale, il faut de l’argent. Comme c’est très compliqué de garder son argent tout seul, il existe des gens bons (j’aime beaucoup ce que je fais) qu’on appelle des banquiers. Ces personnes ont tellement le cœur sur la main – c’est pas souvent le leur mais c’est le geste qui compte – qu’ils proposent de garder notre argent pour nous. Alors quand on arrive en Nouvelle-Zélande, on cherche LA banque à qui parler. Les principales banques du pays sont la KiwiBank, ANZ, BNZ et Westpac. Il y en a d’autres mais j’avais pas trop le temps de creuser plus loin. Ou alors j’avais certainement des choses plus importantes à faire à ce moment-là (#bière).

Elles proposent toutes la même chose à un poil de cul d’ornithorynque près ! J’ai choisi la KiwiBank parce qu’elle est plus répandue que les autres vu qu’elle est associée à la poste, la carte Visa est gratuite la première année et puis j’aime bien manger des kiwis (l’aile ou la cuisse, je suis pas difficile).

Travail Nouvelle-Zélande

À Auckland, les banques exigent un rendez-vous mais si on s’éloigne un peu du centre on peut ouvrir son compte en quelques minutes.

Pour ouvrir un compte en banque en Nouvelle-Zélande, il faut :

  • Votre passeport.
  • Votre numéro fiscal de France si vous êtes Français, de Belgique si vous êtes Belge ou du Panama si vous êtes politicien.
  • Un justificatif de résidence. La KiwiBank accepte les lettres d’auberges de jeunesse, ils appellent pour vérifier.
  • Une copie de votre PVT.
  • 3 boîtes de raviolis pur beurre, du PQ sans additif et des olives sans couenne. Ah non, ça c’est ma liste de courses.

Je n’ai pas eu à le faire mais on peut vous demander de déposer une certaine somme pour ouvrir le compte (entre 10 et 50 NZ$). Ça doit dépendre de la banque, de l’agence, de votre tête, de la couleur du slip du banquier ou de tout ça à la fois.

Pour effectuer mon premier transfert sur mon compte néozélandais depuis mon compte français, j’ai utilisé Transferwise. Pour transférer votre argent sur votre compte N-Z en toute sécurité et gratuitement jusqu’à 500 euros, cliquez sur Transferwise.

Ce lien vers Transferwise est affilié. Si vous faîtes votre transfert en cliquant sur ce lien, il sera moins cher et une prime me sera reversée. Ce ne sera pas un petit pas pour l’homme ni un grand pour l’humanité, juste un geste sympa envers vous et moi. 🙂

Travail Nouvelle-Zélande

Vous avez ouvert votre compte en banque néozélandais et fait votre premier transfert, la première mission est donc un franc succès. Vous passez directement à la case “Obtenir son numéro IRD”.

Obtenir un numéro IRD

Et BIM ! C’est la case d’après (#easy). L’IRD number (Inland Revenue Departement), c’est le numéro qui vous autorise à travailler et à payer des taxes en Nouvelle-Zélande, les moments les plus sympas du PVT quoi !

Pour obtenir son numéro IRD, il faut :

  • Et oui, encore une liste.
  • Désolé.
  • Votre passeport.
  • Votre numéro de demande de visa (Immigration New Zealand Application number, à ne pas confondre avec le numéro de visa). Il se trouve sur le mail d’approbation de visa envoyé par le site de l’immigration néozélandaise.
  • Votre numéro fiscal de France si vous êtes Français, de Belgique si vous êtes Belge ou du Canada si vous parlez en vieux français avec un accent que personne ne comprend.
  • Une preuve de compte bancaire actif en Nouvelle-Zélande fournie par votre banque.

Travail Nouvelle-Zélande

Vous pouvez faire votre demande par courrier, et ça prend 7 jours, ou directement sur le site internet en cliquant sur MyIRD et le recevoir en 2 jours par email ou par texto.

Attention : Si vous ne demandez pas de numéro IRD vos taxes seront calculées sur l’indice le plus élevé (45%).

Travail Nouvelle-Zélande

Une fiche de paye néozélandaise, plutôt claire et concise !

Une fois que vous avez votre compte en banque avec votre argent dessus et votre numéro IRD, vous appuyez sur avance rapide pour passer le moment où j’aménage mon van (Workaway, rénover une maison à Christchurch, tout ça, tout ça) et vous filez à la case “Chercher du boulot”.

Trouver du travail en Nouvelle-Zélande

Je sais que travailler c’est trop dur et voler c’est pas beau mais la Nouvelle-Zélande c’est pas vraiment le pays idéal pour vivre d’amour et d’eau fraîche ! Comme il existe environ 64729857 métiers différents dans le monde entier de l’univers du travail, je ne parlerai ici que des boulots de saisonnier et plus particulièrement du fruit picking (la cueillette des fruits).

Pour trouver un travail saisonnier, on déchire son CV, on brûle sa cravate et on va taper aux portes des fermes et vignobles avec son plus beau sourire et des jolis habits de backpackers. J’ai trouvé du boulot en 20 minutes, en sifflotant les doigts dans le nez à Cromwell, dans le Sud du pays. Pour connaître les bonnes saisons dans chaque région, rendez-vous sur le site Pvtistes.

On peut aussi chercher sur internet, sur des sites comme : TradeMe (Le Bon Coin version NZ), la SSCO (Seasonal Solutions Cooperative), Seek, Pick NZ, Seasonal Work ou Backpakerboard, qui proposent des jobs dans tous les secteurs. Ça peut également être une piste si vous êtes architecte (#Amonbofis), scribe (#Otis) ou constructeur de tourniquet rouge à rotule inversée, par exemple.

Travail Nouvelle-Zélande

Lors de la signature du contrat, le patron demande une copie du passeport, une copie du visa, un numéro de compte en banque néozélandais (les salaires sont versés à la semaine ou toutes les 2 semaines) et le numéro IRD. Il vous fera remplir le formulaire IR330 avec le code de taxe M qui correspond au code du secteur de travail.

Le salaire minimum en Nouvelle-Zélande est de 17,70 NZ$/heure soit 10,50 € bruts + 8 % de congés payés (holiday pay).

Pour ma première expérience de travail en Nouvelle-Zélande, je suis plutôt bien tombé. Je travaille dans un vignoble pour des gens très sympas et toujours prêts à aider. J’ai accès à une douche gratuite chaque jour et à chaque pause on m’offre un vrai expresso qui sort d’une machine italienne après avoir été torréfié devant mes yeux. Il est tellement bon que j’ai l’impression de passer mes pauses dans une pub avec George Clooney !

Travail Nouvelle-Zélande

Travail Nouvelle-Zélande

Quand tu te sens observé au boulot !

Ça peut paraître anodin quand on vit dans un appartement, mais quand tu prononces les mots “douche”, “café” et “gratuit” dans la même phrase à des backpackers qui vivent en van, c’est comme si t’invitais un témoin de Jéhovah à la crémaillère de Jésus lui-même ! D’ailleurs, les gens ont du mal à croire que c’est gratuit quand je leur en parle. Alors que bon, vous avez déjà payé pour aller à une crémaillère vous ??

Cliquez sur les photos pour les agrandir

Avant/après

Demander une extension de PVT

On peut étendre son PVT une seule fois et pour une durée unique de 3 mois (soit un an et 3 mois au total, visa + extension). Pour cela, il faut justifier de 3 mois de travail dans les secteurs de l’horticulture et la viticulture, soit 12 fiches de paye hebdomadaires (ou 6 bimensuelles). Une extension de Working Holiday Visa, ça s’appelle Working Holidaymaker Extension Work Visa (à vous !) et ça coûte le même prix que le PVT, soit 280 NZ$ (165 €).

Pour faire votre demande d’extension, il suffit d’imprimer et de remplir le formulaire qui se trouve sur ce lien. Remplissez toutes les sections sauf la H et la I qui s’adressent au visa SSE (Supplementary Seasonal Employer).

Au formulaire, vous devez joindre :

  • 2 photos d’identité récentes au format passeport.
  • Votre passeport (ou une copie mais ce sera plus long).
  • Un billet de sortie du territoire ou un extrait de compte en banque prouvant que vous disposez des fonds suffisants pour l’acheter (demandez un bank statement à votre banque).
  • 12 fiches de paye correspondant à 12 semaines soit 3 mois de travail dans l’horticulture ou la viticulture.
  • Le chèque du montant demandé. (si vous payez avec votre visa, remplissez la section J).
  • Il n’y a pas besoin de radio des poumons ou de justification de santé pour l’extension WHV.

Le délai de réponse est de 35 jours et vous devez tout envoyer par la poste à l’adresse qui se trouve sur ce lien.

L’envoi doit être fait à l’adresse Courier et coûte 9 NZ$ (5,30 € – 6 NZ$ pour l’enveloppe et 3 NZ$ pour l’assurance du passeport).

PVT Nouvelle-Zélande : Liberté, Égalité, Travailler, Formalités

Toutes les questions essentielles à la future vie du Pvtiste en herbe que vous êtes ou serez ont été évoquées, vous savez tout. Même si, j’en parlais encore hier à Jean-Mi devant une bonne tasse de petits pois au paprika, les formalités c’est tout sauf des formalités ! Alors croyez en vous, soyez fiers et beaux et à vous de mouiller votre petite nuque avant de plonger dans le grand bain du PVT Nouvelle-Zélande qui laisse songeurs les futurs voyageurs et rend nostalgiques les ex backpackers thermodynamiques (fallait que ça rime).

Travail Nouvelle-Zélande

Cliquez sur le lien en fin de phrase pour savoir comment c’est trop facile d’obtenir son visa pour un PVT en Nouvelle-Zélande.

Pour tout savoir sur le Workaway où j’ai aménagé mon van, cliquez sur Workaway.

Pour savoir où acheter son van et comment l’aménager, cliquez sur van.

Vous avez des questions, d’autres informations, une expérience dans le domaine ou juste besoin de parler ?

N’hésitez pas à commenter ! 😉

Commentaires

4 Commentaires
  1. Publié par
    Julie
    Jan 31, 2019 Reply

    Merci à toi pour toutes ces explications avec beaucoup d’humour ! Ça rassure !
    Notre départ est pour dans quelques mois, pour fin octobre début novembre… on aimerait commencer par l’ile Du sud pour remonter vers l’ile Du nord, penses tu que c’est Un bon calcul par rapport à la saison ? Merci à toi 🙂

    • Publié par
      Maxime
      Jan 31, 2019 Reply

      Salut Julie,

      Super si vous arrivez vers octobre vous serez là juste avant la haute saison. Vous serez là juste avant l’été soit le meilleur moment pour être sur l’île du Sud car les hivers sont rudes par ici.

      J’ai exactement le même plan, rester dans le Sud puis remonter dans le Nord pour l’hiver. Je pense que c’est le meilleur plan 😉

      Merci pour ton commentaire, à bientôt. 🙂

  2. Publié par
    Ange 😇 & Like 😎 😃
    Jan 10, 2019 Reply

    “à un poil de cul d’ornithorynque” … j’ai failli m’étouffer de rire !!!!!

    Et pour les témoins de Jéhovah, j’ai failli recracher mon café partout sur mon clavier !!!!

    Du Maxime en très grande forme manifestement.

    • Publié par
      Maxime
      Jan 11, 2019 Reply

      J’espère ne jamais être la cause d’un vrai “recrachage” de ton café matinal !

      Merci pour ton commentaire 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Universlemonde Universlemonde
Menu