Newsletter

Abonnez-vous pour ne rien louper de nos articles, vidéos, bons plans et conseils voyage !

Datong => Xi’an : Du culte à l’histoire

Retrouvez notre bilan et notre vidéo de la Chine ici.

Nous voilà prêts à dévorer la Chine. On voit Pékin dans le rétro (on part en train) et Datong en ligne de mire. La grande aventure commence ! Sympa le train en Chine. 60 km/heure pour 380 km soit 6h30 de voyage. Un voyage qui commence dès la montée dans le wagon où se mélangent des odeurs … Disons exotiques. Et qui sera agrémenté du sempiternel et désormais normal brouhaha chinois, de bruits de mastication et de raclements aérodigestifs suivis de crachats en continu. Assis là, ébahis par ce spectacle nous nous sentons seuls, très seuls. Enfin, pas pour longtemps … 😉

Cet itinéraire a été créé à l’aide du site Le planificateur de voyages

Luping

On lit souvent que les Chinois sont des gens rieurs, serviables et gentils. Donc soit on s’est trompés de pays soit on n’a pas de chance. Car au milieu de ceux qui sont tout heureux de parler anglais ou de se prendre en selfie avec nous, il y a ceux qui nous ignorent, ceux qui refusent de nous aider et ceux qui nous regardent comme si l’on sortait d’une soucoupe volante.

datong-24
Ah ! Ceci doit être notre place ! 🙂

Alors on peut vous dire qu’on était vraiment contents lorsque l’on a entendu cette phrase : «  Vous êtes Français ? » avec un fort accent chinois. Dans le train Pékin – Datong, entourés de Chinois par milliers, nous étions assis à côté de celui qui parle français. Déjà qu’ils sont peu à parler anglais … On devrait peut-être jouer au loto qui sait.

datong-25
Pas de savon dans les toilettes, mais …

Il se présente « Luping, comme un looping ! » en mimant les montagnes russes avec ses doigts. S’entame une conversation qui durera la durée du voyage. Enfin quelqu’un d’aimable et souriant. En comparant nos cultures il nous avoue même avoir honte des comportements de certains Chinois impolis, même entre eux. Très cultivé, il a étudié pendant 3 ans en France et connaît nos meilleurs insultes. La classe quoi ! 🙂

datong-6
Luping avec 2 étrangers

 Il propose de nous inviter au restaurant, le lendemain à Datong. Un peu gênés nous acceptons tout de même, il nous propose même de choisir entre la fondue chinoise et le mouton rôti. Comme on a déjà goûté la fondue, on choisi l’option numéro 2. Nous passerons la meilleure soirée du périple à goûter des entrées, des bières et plusieurs thés chinois. Les meilleures soirées sont celles qui sont improvisées avec les locaux ! On ne le reverra peut-être pas mais nous n’oublierons jamais la première vraie rencontre de notre tour du monde.

datong-23

Datong – Les grottes de Yungang

On avait le choix entre le monastère suspendu et les grottes de Yungang. Nous choisissons le premier car peut-être plus impressionnant. Il faut se rendre à la gare routière en bus et en prendre un autre. Il y en a toutes les 30 minutes chaque jour sauf le lundi. On est lundi. On va aller voir les grottes finalement.

datong-1

datong-9

datong-10

Aménagées entre le Ve et le VIe siècle, il y a 53 grottes dans lesquelles ont été sculptées à même la roche environ 50 000 statues. Des grands, des moyens et des petits Bouddhas de partout. Très impressionnant. Les plus belles sont celles peintes à l’intérieur des grottes. Oui, celles qu’on n’a pas le droit de prendre en photo. Voilà. Donc vous ne pouvez pas les voir. Mais elles sont très belles en tout cas ! 🙂

datong-12

datong-2

datong-11

 Le temps de s’incruster sur les photos de touristes Chinoises et de se demander pourquoi flotte un canard géant en plastique sur les douves à l’entrée et nous voilà repartis pour Datong pour passer la soirée que vous connaissez.

datong-3

datong-14

datong-5

Pingyao

Pas prévue au programme, Pingyao a été la belle surprise de notre voyage. Cette ville fortifiée a gardé le charme typique de la Chine du Moyen-Âge. On s’y arrête 2 nuits et une journée pour se reposer. Bon, comme d’habitude à chaque ville sa petite surprise. La guesthouse réservée n’est plus à l’endroit indiqué. On demande on nous dit à gauche, on redemande on nous dit à droite. Faudrait peut-être se mettre d’accord les gars !

datong-15

Bon, on finit par trouver. Elle est tenue par une vieille dame qui ne voit plus grand chose. La chambre n’est pas très propre, n’a pas de rideau et donne sur la cour, pas de chauffage, pas d’eau chaude, pas de WiFi, pas … Grand chose à voir avec la description du site en fait. On annule la réservation en préférant partir à l’aventure pour trouver un endroit plus convenable.

datong-16

Dans la rue d’après, un Chinois à vélo nous aborde. « Spanish ? » Non ! « Italiano ? », Non ! « Français ? » Ouiiii ! Cet homme, qui prétend avoir appris le français tout seul, nous guide vers une guesthouse bon marché en chantant « Le pont d’Avignon » et « L’internationale » … On se demande si ce n’est pas encore une blague. Mais on y arrive sans mauvaise surprise. On changera le lendemain pour trouver certainement l’un des meilleurs rapports qualité/prix de Pingyao en terme de guesthouse.

datong-18

Pingyao est très touristique avec une petite ambiance Sud de la France en été, surtout le soir. On parle de la vielle ville bien sûr. À l’extérieur des remparts, dans la vraie ville, tout le charme retombe comme la poussière qui envahit ses trottoirs. Après celui de Pékin, nous passons devant un autre temple de Confucius. On ne compte plus les vendeurs de vinaigre, une spécialité de la région. On passera notre temps à se balader et à manger des dumplings (raviolis chinois frits ou vapeur). Le lendemain on part pour Xi’an.

datong-17
Pingyao, la ville du vinaigre
datong-19
Le mur des 9 dragons

L’armée de Qin Shi Huang

Xi’an (prononcez Si-Ane) c’est grand. Mais l’ancienne capitale de l’empire du Milieu est trop grande pour nous. On se contentera de l’armée de terre cuite de l’empereur Qin Shi Huang. Découverte en 1974 par 2 paysans qui creusaient pour trouver de l’eau … Aujourd’hui les fouilles continuent autour d’un site qui fait déjà plus de 50 km².

datong-7
Le hangar N°1, découvert en 1974

Pour l’histoire, Qin Shi Huang est le premier empereur de Chine. En 247 avant J-C, il devint roi du royaume de Qin à 13 ans avant de conquérir et unifier tous les royaumes voisins pour former la Chine contemporaine à qui il donna également son nom (Qin se prononce Tchin).

datong-8
Pour garder le meilleur pour la fin, nous avons commencé par les hangars N° 3 et 2, moins attrayants.

Il avait très peur de la mort et cherchait de partout dans son empire des médecins pouvant lui fabriquer un élixir d’immortalité. Mais comme il savait pas trop trop si ça allait marché, de son côté il cherchait un plan B. Donc il s’est fait construire une armée de 7 000 soldats en terre cuite (Bing Ma Yong en chinois) pour le protéger dans l’au-delà. Un chantier qui dura 38 ans. La fin de l’histoire est qu’un magicien lui trouva un élixir d’immortalité, les perles rouges de cinabre, au sulfure de mercure …

datong-20
L’armée est complète avec soldats, chevaux, archers et fantassins. Ils ont été cuits dans des fours à 900°C
datong-21
Chaque soldat a sa propre posture et ses traits de visage. Ils mesurent entre 1,80 et 2 mètres.

À 2 km de l’armée se trouve son mausolée qui renferme son tombeau. Il n’est pas encore ouvert par peur des pièges qu’il renferme mais aussi par crainte d’abîmer sa momie. Selon la légende la voûte étoilée se dessine sur le plafond du tombeau ainsi qu’une reproduction de son empire avec des rivières éternelles de mercure. Ses 48 femmes auraient été enterrées vivantes avec lui.

datong-22
Reproduction d’un chariot de bronze découvert près du tombeau de Qin Shi Huang

Sa réputation de cruel sanguinaire a traversé les âges en même temps que son égo démesuré. On ne devait pas rigoler tous les jours avec lui mais on le remercie infiniment pour cette fabuleuse armée de terre cuite et l’histoire qui l’accompagne. Et aussi pour la Grande Muraille de Chine, dont il fût l’instigateur.

Il n’y a que les fous et les européens qui voyagent. Proverbe chinois

Marchez sur nos pas !

Les visites :

  • Les grottes de Yungang : 125 ¥/p (16,80 €) (Bus N° 603 depuis la gare – 3 ¥)
  • L’armée de soldats en terre cuite : 150 ¥/p (20€) (Bus N° 306, 914 ou 915 depuis la gare – 8 ¥)

Les hébergements :

  • Datong Roncheng Inn : 74 ¥ (10 €) la chambre double sans petit déjeuner.
  • Guesthouse de la 1ère nuit à Pingyao (nom en chinois uniquement) : 100 ¥ (13,50 €) la chambre double sans petit déjeuner.
  • Guesthouse Pingyao Fu Lin Yuan Inn : 98 ¥ (13,20 €) la chambre double sans petit déjeuner.
  • Xi’an Helen Appartment : 85 ¥ (11,40 €) la chambre double sans petit déjeuner.

Si tu trouves que cet article est meilleur que les épinards de la cantoche, dis-le en commentaire et partage-le sur les réseaux sociaux !

Soutiens Universlemonde en aimant la page Facebook et en me suivant sur Instagram !

Merci 🙂


Tu as ri à gorge déployée et trouvé des bons plans mais pas de photo de moi tout nu et tu veux que ça continue ?

Abonne-toi à ma newsletter en inscrivant ton adresse email ci-dessous :

Commentaires

2 Commentaires
  1. Publié par
    marieceline
    Oct 24, 2016 Reply

    Génial!!de vrais aventuriers et en plus très bons journalistes…

    • Publié par
      Gaëlle & Maxime
      Oct 24, 2016 Reply

      Merci. Bientôt les reportages sur Arte !! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *